Télétravail : ça explose aussi sur Google Cloud

CloudCollaborationLogiciels

Les usages de G Suite et en particulier l’application de visioconférence Meet, explosent sous le coup de la multiplication du télétravail provoquée par le Covid-19. En France, le groupe Macif l’utilise massivement.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Depuis le début de la crise Covid-19 et les mesures de confinement appliquées dans les principales puissances économiques, les fournisseurs de Cloud communiquent sur les  augmentations des usages de leurs solutions, en particulier sur les application de visioconférence.

Dans une note de blog, Thomas Kurian  annonce une augmentation des usages de Meet , intégrée dans G Suite »  Au cours des dernières semaines, la croissance quotidienne de Meet a dépassé 60% et, par conséquent, son utilisation quotidienne est plus de 25 fois supérieure à ce qu’elle était en janvier.  »

Et le le patron de Google Cloud de citer plusieurs entreprises clientes qui ont utiliser l’application de visioconférence. C’est le cas du groupe Macif qui a déployé G Suite « auprès de plus de 8 000 collaborateurs. » et dont le nombre de réunions via Meet a dépassé le nombre de 1300 chaque jour.

Depuis 2017, le télétravail est une des composantes du modèle social défini par le groupe mutualiste pour ses salariés.

Autre client qui utilise massivement le télétravail : Nickel. La banque dématérialisée, filiale de BNP Paribas et accessible via le réseau des buralistes, a basculé en une journée ses 400 collaborateurs

Visioconférence et télétravail 

Depuis début mars, Google Cloud propose gratuitement les fonctionnalités avancées de  Meet, à tous les clients G Suite, qui permettent des conférences à plus de 250 personnes et un visionnage en streaming de plus de 100  000 personnes via un domaine.

Nokia  a analysé l’activité réseau de fournisseurs de services, en Europe de l’Ouest, à partir de la semaine du 9 mars 2020. Le volume de trafic sur ces plateformes a augmenté, pour « la plupart », de 30 à 45%, par rapport à la même période l’an dernier, a indiqué Craig Labovitz, CTO en charge de l’offre Deepfield chez Nokia.

Durant les premiers temps du confinement (en France, à partir du 17 mars 2020 à midi), le trafic Internet a augmenté de 30% à 80% dans les régions concernées.

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT