Pour gérer vos consentements :

Télétravail : l’expérience de Microsoft en 5 points clés

Microsoft a étudié l’impact du télétravail sur une équipe* de 350 personnes basées pour la plupart aux États-Unis et d’autres collaborateurs à travers le monde.

Les résultats de cette étude ont été récemment publiés par la Harvard Business Review.

Voici 5 des principales tendances à retenir de cette analyse :

1. Temps de travail étendu : 4 heures de plus par semaine, en moyenne.
2. Réunions nombreuses  : 10% de temps en plus leur sont consacrés chaque semaine en ligne. Le format des 30 minutes a la préférence (+22% par rapport à la période prépandémique).
3. Plus d’appels via Microsoft Teams : un bond de 7 à 14 heures hebdomadaires de communication.
4. Hausse des messages instantanés (IM) : 115% en plus pour les managers en mars 2020, au début du confinement. 50% en plus pour les collaborateurs.
La part des IM professionnels échangés entre 18 heures et minuit a augmenté de 52%.
5. Durant le week-end, 10% des employés les moins connectés à leur espace numérique de travail (moins de 10 minutes), hors pandémie, ont vu tripler cette durée en un mois.

« Résilience organisationnelle »

Microsoft explique la tendance par des connexions très séquencées dans la journée. Elles peuvent aussi s’étendre tard dans la soirée et reprendre tôt le matin.

Pour les équipes concernées, l’équilibre reste difficile à trouver entre le travail effectué à distance, depuis le domicile le plus souvent, et leur vie personnelle à assumer.

La firme de Redmond estime, par ailleurs, que l’effort accru pour maintenir les liens avec les collègues explique l’augmentation des réunions par écrans interposés.

Microsoft dit utiliser ces données pour améliorer le quotidien professionnel de ses employés. Plusieurs pistes sont à l’étude. La firme de Redmond déclare également travailler à sa « résilience organisationnelle pour les mois et les années à venir. »

*Il s’agit de l’équipe Transformation de l’espace de travail (Modern Workplace Transformation) de Microsoft. L’outil Workplace Analytics a été utilisé pour mesurer l’activité dans Microsoft 365. Le ressenti des collaborateurs a fait l’objet d’une enquête.

(crédit photo ©REDPIXEL – stock.adobe.com)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago