Comment le télétravail menace la sécurité des réseaux

Politique de sécuritéSécurité
avis-experts-cisco-cybersecurite

Le télétravail peut s’inscrire dans le plan de continuité d’activité des entreprises. Mais il n’est pas sans risque, relève CyberArk, enquête à l’appui.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le travail à distance n’est pas sans risque pour les réseaux et systèmes d’information des entreprises. C’est le principal enseignement d’une enquête* menée en avril 2020 pour CyberArk. 3000 professionnels appelés à télétravailler durant le confinement et au-delà, ont été interrogés.

En France, 85% des répondants (77% pour tous les marchés étudiés) ont déclaré utiliser leurs propres terminaux non gérés par la DSI pour accéder aux systèmes d’information de leur entreprise.

53% (contre 66% pour l’ensemble du panel) disent utiliser des outils de collaboration et de vidéoconférence comme Microsoft Teams et Zoom, dont les failles ont fait la une.

Jamais sans cybersécurité

Plus préoccupant, 90% des professionnels interrogés en France (93% pour l’ensemble de l’échantillon) ont déclaré réutiliser les mots de passe pour différentes applications et appareils.

36% reconnaissent avoir enregistré de manière non sécurisée des mots de passe dans des navigateurs utilisés sur des terminaux d’entreprise, cette fois-ci.

29% ont indiqué que d’autres membres de leur foyer ont accédé à des terminaux fournis et gérés par leur employeur. Cours, jeux ou achats en ligne ont été effectués.

Qu’en est-il de l’IT ?

45% des équipes informatiques hexagonales n’ont pas renforcé leurs protocoles de sécurité. Malgré tout, 90% d’entre elles sont confiantes dans leur capacité à sécuriser le travail à distance post-crise du Covid 19.

« Alors que les organisations généralisent les politiques de télétravail sur le long terme, il est important de saisir les enseignements tirés des phases initiales du travail à distance », a déclaré Marianne Budnik, CMO de CyberArk. « Et de réfléchir à des stratégies de cybersécurité » qui n’obligent pas les employés à faire des compromis risqués.

*3000 professionnels métiers et IT ont été interrogés par une société tierce pour CyberArk, éditeur de solutions de sécurisation des comptes à privilèges. France, Allemagne, Royaume-Uni, États-Unis sont concernés par ce sondage.

(crédit photo © Shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT