Tendances 2012 : et pour les PME ?

CloudMobilitéRéseauxStockageVirtualisation

Les PME sont comme les autres entreprises, des moyens humains, techniques et financiers en moins. En espérant que le second semestre 2012 sera économiquement plus favorable, l’année sera celle de l’adoption des solutions déjà déployées par leurs grandes sœurs.

Focus sur les tendances du marché concernant les PME. Virtualisation, cloud, stockage et mobilité sont au menu de de l’année 2012.

Cloud

Les PME sont les parents naturels d’une certaine vision du cloud computing, celle du cloud public en colocation (multi-tenant) et en mode SaaS (Software as a Service). Les PME vont trouver dans ces solutions hébergées un accès simplifié et économique à des applicatifs qu’autrement elles n’auraient osé approcher. Certains métiers pourraient y trouver un regain de fonctionnalités qui seront profitable à l’évolutions de leurs entreprises, à l’image du commercial avec le CRM ou des ressources humaines.

Virtualisation

Microsoft veut profiter de sa relation privilégiée avec les PME pour s’imposer sur ce secteur au détriment du géant VMware. Et l’éditeur va disposer d’une arme de premier plan avec Windows Server 2008, qui intègre l’hyperviseur Hyper-V 3, et d’un argument de poids, le prix. Si la virtualisation a acquis un haut niveau de maturité, l’année 2012 sera celle de son appropriation par les PME.

Stockage

Pour les PME, le stockage des données est une question de moyens. En la matière les appliances NAS (Network Attached Storage) profitent d’un double avantage ; la simplicité et le prix. Ajoutez à ceci une reconnaissance du NAS par les plateformes de virtualisation et emballez le tout.

Autre produit qui devrait séduire les PME, le disque SSD. Lui aussi va bénéficier d’un argument de poids, la chute de ses prix, combinée avec l’augmentation des capacités de stockage et la pénurie des disques durs mécaniques au cours du premier semestre. Mais ce sont surtout les fonctionnalités et les performances de cette technologie qui attirent l’attention des responsables des PME, qui après trois années de disette vont de nouveau s’équiper et privilégier les ultrabooks, séduisants comme un MacBook Air mais au prix d’un portable de milieu de gamme.

Tablettes

La vague des tablettes ne risque pas de se tarir dans les années à venir. Les PME y sont tout aussi sensibles que les autres organisations. En revanche, la grande inconnue les concernant porte sur le mode d’accès à cette technologie. Si dans les grandes entreprises une stratégie de parc s’impose, l’acquisition d’une tablette dans une PME sera plus sensible. Ajoutons à cela le phénomène du BYOD (Bring Your Own Device) où l’employé s’équipe personnellement, et ce seront peut-être les opérateurs télécoms, historiquement et géographiquement les plus proches de cette population, qui sauront tirer leur épingle du jeu.

Crédit photo © Vege – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur