Tendances 2012 : la virtualisation selon Quest Software

RéseauxVirtualisation
Crédit photo : © Beboy - Fotolia.com

Flexibilité, réduction des coûts, réponse aux attentes des utilisateurs et gestion du personnel mobile seront les principaux objectifs des projets de virtualisation en 2012, selon une enquête de Quest Software.

Quest Software, spécialiste de la gestion du système d’information, a réalisé une étude auprès de 235 entreprises de moins de 1000 à plus de 15.000 employés présentes aux VMworld 2011 de Las Vegas et Copenhague, afin de mesurer les priorités de leurs projets de virtualisation en 2012. Le premier enseignement de l’étude est que la virtualisation demeure au cœur des projets des DSI.

Piloter et sécuriser

70 % des personnes interrogées ont indiqué disposer ou évaluer une solution de contrôle de la virtualisation. Le pilotage et l’administration des infrastructures virtualisées demeure une préoccupation de premier plan des DSI. Ils sont directement suivis, pour 60 %, par la sauvegarde (backup) et la restauration, qui participent au même domaine de maturation du modèle.

Virtualiser le poste de travail

La virtualisation du poste de travail (VDI) sera très certainement l’un des grands chantiers des années à venir, et devient déjà une priorité pour les personnes interrogées. Plus de 50 % d’entre elles ont indiqué avoir une solution en place ou en cours d’évaluation pour le VDI, les réseaux ou pour la gestion de la montée en puissance qu’elle nécessite.

Les priorités 2012

L’enquête de Quest Software révèle que les principaux objectifs des projets de virtualisation en 2012 seront l’amélioration de la flexibilité de l’entreprise, la réduction des coûts, la réponse aux fortes attentes des utilisateurs et la gestion du personnel mobile.

Budgets

La virtualisation continue de concerner une part importante du budget informatique des entreprises. 50 % des personnes interrogées ont indiqué que leurs entreprise ont prévu d’allouer au moins 25 % de leurs budgets à la virtualisation ; 40 % vont investir jusqu’à 50 % de leur budget dans la virtualisation ; et 10 % ont indiqué que plus de la moitié de leur budget informatique serait allouée à ces projets. Nous noterons qu’au moins 25 % des budgets informatiques seraient alloués à des projets de virtualisation dans les domaines critiques de la sauvegarde et la restauration, la gestion des postes de travail et des réseaux, des performances et de la capacité.

Crédit photo : © Beboy – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur