Teradata Universe 2013 : que fait-on avec un datawarehouse ? Retours d’expériences

Cloud

La grand messe européenne de Teradata a été l’occasion de rencontrer des clients et d’évoquer avec eux les usages des entrepôts de données.

En direct de Copenhague : Il n’y a pas de ‘petit client’ chez Teradata, à peine quelques acteurs de l’e-commerce dont les besoins en terme d’entrepôt de données côtoient ceux des grands comptes, cible privilégiée du groupe et de ses partenaires.

Nous vous proposons un florilège des clients de Teradata rencontrés ou évoqués lors de ce Teradata Universe afin de mesurer la diversité des usages du datawarehouse.

Halfords

La chaine de distribution britannique, spécialisée dans les accessoires automobiles, deux roues et camping, a fortement personnalisé sa communication en ligne et ses emails. Elle fournit en particulier trois alternatives personnalisées dans sa communication avec en objectif d’augmenter ses ventes en ligne.

Quantas

La compagnie aérienne australienne, cliente de Teradata depuis 21 ans, anticipe sa prise de décision par l’analytique et la veille des usages et des médias sociaux.

Yahoo! Japan

Premier média internet au Japon, Yahoo! a adopté l’approche Big Data de Teradata pour traiter le volume croissant des données accumulées. Les 250 employés de Yahoo! Japan réalisent au quotidien 120.000 requêtes sur la plateforme analytique.

Metro

Le groupe allemand de distribution vers les professionnels a mis à jour ses plateformes analytiques Teradata afin d’étendre ses services analytiques à son écosystème, d’augmenter les performances d’un facteur de quatre, et de continuer à réduire ses coûts.

GDF Suez

Le distributeur français de gaz et d’électricité a adopté la plateforme de datawarehouse de Teradata afin de disposer d’une version unique de ses données et d’une vision à 360° de ses clients.

Apple

Le constructeur serait le client de Teradata qui aurait rejoint le plus rapidement le club du petabyte, qui réunit les clients dont le datawarehouse dépasse le pétaoctet. La solution permet à Apple d’en savoir plus sur nous et nos habitudes de consommation.

eBay

Le géant des enchères en ligne posséderait deux (très grosses) plateformes Teradata, l’une de 9,2 Po, l’autre de 40 Po chargée d’analyser nos clics. Le datawarehouse serait également le point d’analyse de 50 Po de capacité Hadoop.

Disney

Dans ses parcs de loisir, le géant aux grandes oreilles suivrait à la trace et avec son datawarehouse les visiteurs équipés d’un nouveau bracelet qui ferait office de GPS et de NFC (paiement mobile).

Harra’s

La chaine de casinos, filiale du géant Caesar, mesure la somme que certains joueurs seraient prêts à miser et perdre en un jour avant qu’ils ne décident de ne pas remettre les pieds dans ce casino le lendemain…


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur