Texas Instruments rend le Bluetooth plus écolo

Réseaux

Texas Instruments propose la première puce Bluetooth low energy du marché. Une simple pile bouton permettra de l’alimenter pendant plus d’une année.

Le groupe de travail Bluetooth a décidé de réduire la consommation des puces sans fil, en adoptant la technologie Wibree de Nokia. Le «Bluetooth low energy» propose une portée d’environ 10 mètres et un débit de 1 Mb/s. En contrepartie, la consommation électrique des transmetteurs se veut 10 fois moindre qu’avec le Bluetooth classique.

Texas Instruments vient de lancer une première offre Bluetooth low energy. Le CC2540 est un composant tout-en-un, d’une taille de seulement 6 x 6 mm. Les responsables de la compagnie précisent que « par rapport aux produits Bluetooth classiques, le Bluetooth low energy permet l’utilisation d’une simple pile bouton. Une telle solution pourra fonctionner plus d’un an sans devoir être rechargée. »

La compagnie a lancé un kit de développement, disponible pour 99 dollars HT et livré avec une couche logicielle utilisable sans paiement de droits. Bon point, le CC2540 peut remplacer – ou être remplacé par – le CC2530, une puce compatible avec le standard 802.15.4 (ZigBee, RF4CE, 6LoWPAN). Le travail des concepteurs de matériel sera donc largement facilité, puisqu’ils pourront réemployer des designs déjà existants. Le CC2540 sera disponible en quantité début 2010, à un prix encore non communiqué (il sera probablement distribué à l’unité pour environ 7 euros HT).

Notez que la compagnie propose un blogue dédié à cette technologie, ainsi qu’une courte vidéo présentant le CC2540.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur