Texas Instruments voit l'avenir en noir

Cloud

Baisse des bénéfices et perspectives mossades pour les géant des semi-conducteurs qui supprime 650 postes

Les résultats de Texas Instruments (TI) ne sont guère rassurants. Le titan des puces pour mobiles annonce pour son troisième trimestre un bénéfice net en repli de 26% à 563 millions de dollars. Illustration du ralentissement économique mondial : les revenus ont baissé de 8% à 3,38 milliards de dollars.

Ce repli apparaît logique, les fabricants de mobiles ont réduit leurs commandes : les ventes de Nokia, de Sony Ericsson et de LG sont en baisse.

Pour le quatrième trimestre, TI affiche un certain pessimisme avec des objectifs largement en dessous des attentes avec un bénéfice par action compris entre 30 et 36 cents alors que les investisseurs tablaient sur 43 cents. Texas table sur un chiffre d’affaires compris entre 2,83 et 3,07 milliards de dollars contre 3,34 milliards de dollars attendus.

“Nos prévisions pour le quatrième trimestre prévoient que le chiffre d’affaires déclinera de façon substantielle, au vu de la tendance à des commandes faibles ces derniers mois”, a déclaré dans un communiqué le directeur général Rich Templeton.

Conséquence, Texas Instruments a décidé de réduire ses dépenses d’un tiers, soit plus de 200 millions de dollars sur une base annuelle, dans son activité sans-fil. 650 emplois seront supprimés dans six pays qui produisent des puces de mobiles et une unité de processeurs pourrait aussi disparaître. TI compte 30.000 salariés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur