TF1 et Canal + lorgnent sur la vidéo à la demande

Régulations

Selon le quotidien La Tribune, TF1 Vidéo et e-TF1 -les filiales en charge de l’édition et des nouvelles technologies,- mais aussi le groupe Canal Plus ont l’intention de proposer des offres de téléchargement de films

La VOD n’est plus la chasse gardée des FAI et des opérateurs télécoms. Car les nouveaux types de diffusion ont la cote. Et plus particulièrement la VOD (vidéo à la demande).

TF1 teste actuellement auprès d’un panel de 500 clients abonnés au haut débit un service de téléchargement. Et selon Patrick Le Lay, interrogé par le quotidien économique:“le lancement officiel pourrait intervenir d’ici la fin de l’année.” L’accès au film en streaming pour une durée de 24 heures coûtera, selon les premières informations, 5 euros. De son coté Canal + semble déjà prêt pour l’aventure de la VOD. Il faut dire que la chaîne fait figure de précurseur en la matière puisqu’elle dispose déjà d’un service de VOD dénommé Netciné édité par la filiale MovieSystem. Principal avantage donc pour Canal, la chaîne bénéficie déjà d’un catalogue ?celui de MovieSystem- il ne lui reste donc plus qu’a mettre à jour ses fichiers et surtout s’appuyer sur l’impressionnant catalogue de StudioCanal. Seul frein à l’instauration de ce service :le cinéma français qui réfléchit encore à la place que doit avoir la VOD dans la hiérarchie de diffusion. Pour le moment, les deux diffuseurs de télévision estiment, qu’un délai de neuf mois avant la mise à disposition des films est un bon compromis (six mois pour un film sur le support DVD). Face à la prolifération des offres de télévision sur Internet (Club-Internet, France Télécom avec MaLigne TV?) les diffuseurs traditionnels se sentent menacés. Logique donc, que la réaction soit si rapide. Nul doute désormais que la concurrence entre les grandes chaînes, les FAI et les opérateurs Télécom ne se renforce dans les mois et les années à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur