TF1 promet la TV par ADSL pour 2003

Régulations

La première chaîne de télévision européenne croît beaucoup plus en ce modèle qu’en celui de la TNT.

Cela faisait plus d’un an que TF1 en parlait, aujourd’hui les choses prennent tournure. Patrick Le Lay, le patron de la chaîne, a annoncé son avènement pour la fin 2003:

“On est sûr que d’ici à la fin de l’année, c’est un produit qui peut être mis sur le marché”. La télévision sur Internet (ou TV Adsl) est une offre qui intéresse de plus en plus les chaînes de télévision et les équipementiers. Concrètement, le système permet de recevoir des centaines de programmes TV dédiés (personnalisation, vidéo à la demande) via une connexion adsl (avec un modem branché sur le téléphone) et un décodeur. Techniquement, les choses sont prêtes. Le réseau ADSL n’a pas besoin d’être adapté pour cette offre. De plus, les décodeurs sont prêts (Alcatel vient de racheter iMagicTv, leader dans le domaine). Contrer la TNT Pour TF1, le choix de l’ADSL est stratégique. Il est le symbole du refus de TF1 de s’engager dans la TNT (télévision numérique terrestre) qui s’enlise depuis plusieurs mois. Patrick Le Lay ne manque jamais une occasion de pourfendre la TNT, un “projet marxiste” selon lui puisque “les chaînes du numérique terrestre ne sont pas choisies par le public mais par les «fonctionnaires» du Conseil supérieur de l’audiovisuel” (CSA). Il estime par ailleurs que l’ADSL rangeait la TNT “au magasin des accessoires”. De plus, pour la Une, l’ADSl vient en complément du satellite. Il pourra être utilisé dans les villes où installer une parabole est difficile. Pourtant, pour le gouvernement, la TNT (qui utilise les réseaux hertziens existants) est complémentaire à l’ADSl. “La force de la TNT, ce sont les chaînes gratuites alors que, sur l’ADSL, il faudra bien payer ses connections”, assure-t-on à Bercy. Déjà, le système est en test dans le 15e arrondissement de Paris et à Boulogne-Billancoucourt auprès de 200 de ses salariés, sous le nom de “Dream TV”. “D’ici deux à trois ans, tout ceci sera totalement opérationnel avec des capacités infinies de diffusion de programmes de télévision”, promet Patrick Le Lay.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur