Thales fait converger ses solutions pour la Défense et le civil

Sécurité

Avec la création de Thales Communication et Securité, Thales optimise l’expertise de ses services militaire et civil pour se renforcer sur le marché global de la sécurité.

L’information est le nerf de la guerre. Cette maxime s’applique plus que jamais à la problématique de sécurité dans un monde toujours plus ouvert, donc plus complexe et vulnérable aux yeux de certains. Notamment à ceux du fournisseur de solutions pour les marchés de la Défense, de l’aérospatiale et du transport Thales. Pour répondre à ces nouveaux besoins de sécurisation, Le groupe français a annoncé, vendredi 1er juillet, la création de la société Thales Communication et Securité (TCS).

TCS regroupe l’expertise des sociétés Thales Communications et Thales Security Solutions & Services dans les domaines de la Défense, de la sécurité et du transport terrestre. Elle vise donc à faire converger ses solutions d’information et de communication sécurisées pour les forces armées et de sécurité avec ses services de sécurisation des infrastructures critiques, des citoyens et voyageurs.

« Concrètement, la mission de Thales est de ‘simplifier la complexité’ pour pouvoir fournir à celui qui prend des décisions une information pertinente, claire et immédiate sur son environnement, explique Pascale Sourisse, PDG de Thales Communications & Security. La création de Thales Communications & Security nous rend encore plus efficaces en rassemblant les compétences de deux sociétés hautement complémentaires. Elle nous permet également de stimuler l’innovation et de proposer à nos clients une palette élargie de technologies. »

Près de 7000 personnes réparties sur 9 sites de R&D et industriels consacreront leurs talents à TCS. Outre les équipes, la nouvelle entité hérite également des projets et coopérations en cours. C’est notamment le cas dans le cadre du futur ministère de la Défense à Paris Balard, un système de sécurisation à Mexico. Mais TCS est avant tout vu comme un moyen de « de conquérir de nouveaux marchés en France et à l’international, grâce à des équipes renforcées, une base de clientèle élargie, et une compétitivité améliorée », souligne le groupe qui veut s’élever au dessus des 13,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires de 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur