Thierry Breton démissionne d’Equant. Signe avant-coureur?

Après la déclaration de Jean-Pierre Raffarin, qui lors d’une interview s’est déclaré favorable à la nomination de Thierry Breton à la tête du ministère des finances (

lire notre article), l’évolution de ce dernier au sein de France Télécom va être observée à la loupe. La démission du président de France Télécom du conseil de surveillance d’Equant, qui sera proposée lors de l’assemblée générale du groupe le 14 décembre, a donc été en partie interprétée comme un signe avant-coureur venant confirmer la rumeur. Officiellement, Thierry Breton démissionne « compte tenu de sa charge de travail« . Il a proposé, comme successeur, Stéphane Pallez, directeur exécutif en charge « des équilibres financiers et de la création de valeur » de France Télécom.