Thierry Breton nommé à la tête d' Atos Origin

Logiciels

L’ancien ministre de l’Economie et ex-président de France Télécom prend les rênes de la SSII. Exit Philippe Germond

Thierry Breton, qui a été ministre de l’Economie sous la présidence de Jacques Chirac (février 2005 à mai 2007), prend la tête de la société de services informatiques Atos Origin.

L’information qui fait la ‘Une’ du quotidien Les Echos a été également publiée par l’AFP ce dimanche 16 novembre, en soirée.

Pour rappel, Thierry Breton avait été auparavant p-dg du groupe France Télécom (de 2002 à 2005), Et précédemment encore, il s’était illustré à la tête du groupe de Thomson (1997-2002), quelque temps après qu’Alain Juppé avait voulu vendre le géant français pour un euro symbolique.

Antérieurement, Thierry Breton a été dga puis administrateur délégué – vice président du groupe Bull de 1993 à 1996, Président Directeur Général de Thomson de 1997 à 2002 puis Président Directeur général de France Telecom de 2002 à 2005. M. Thierry Breton a été ministre de l’Economie et des Finances de février 2005 à mai 2007.

Thierry Breton, qui était en “réserve” d’un poste de direction, avait également figuré sur la liste des potentiels nouveaux dirigeants du groupe Alcatel Lucent.

M. Thierry Breton apporte une précieuse expérience d’entrepreneur et d’industriel qu’il a constituée à la tête de grandes entreprises du secteur de l’informatique, des nouvelles technologies et des télécoms, ainsi qu’à l’international. Il saura donner l’impulsion nécessaire à l’entreprise pour faire face aux défis de l’actuel environnement économique et engager une nouvelle étape de son développement“, déclare, dans un communiqué, Jean-Philippe Thierry, président du Conseil de surveillance d’Atos Origin.

Commentaire de l’intéressé: “Je suis très heureux de rejoindre un groupe européen aux fondamentaux solides, positionné sur des marchés d’avenir dans 40 pays, disposant d’un capital humain de plus de 50.000 collaboratrices et collaborateurs dont la technicité et le professionnalisme sont reconnus mondialement, mais également d’actionnaires stables qui ont de grandes ambitions légitimes pour la société et son développement“.

Jusqu’à ce jour, le directoire d’Atos Origin était présidé par Philippe Germond, ex-adjoint de Jean-Marie Messier (Vivendi). Paie-t-il ou lui fait-on payer la décote en Bourse ou le conflit, pourtant réglé il y a plusieurs mois, avec les actionaires Pardus et Centaurus?

( A suivre )


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur