Thomson s’associe à NDS sur le DRM

Régulations

Nouvel accord sur la gestion des droits numériques, Thomson s’est associé à NDS pour promouvoir la solution de DRM ‘Secure Video Processor’ combinée à la technologie SmartRight

Les accords stratégiques sur le DRM (

Digital right management) s’enchaînent, et chacun y va de son projet ! Après la prise de participation en début de semaine de Time Warner dans ContentGuard sur le conseil de Microsoft, c’est au tour de Thomson de prendre position par un accord avec le fournisseur de solutions technologiques pour la télévision numérique payante NDS, une filiale du groupe News Corp. La coopération entre les deux sociétés peut être qualifiée de stratégique, en particulier par la position de leader mondial de Thomson sur le marché des solutions d’intégration pour l’industrie des loisirs et des médias. L’objectif des deux partenaires est de promouvoir un standard de sécurisation de la chaîne de distribution de contenu numérique, des producteurs ou diffuseurs jusqu’aux consommateurs à l’aide de SVP (Secure Video Processor) combinée avec la technologie SmartRight. Cette combinaison présente plusieurs intérêts à la fois pour l’industrie et pour les consommateurs : SVP et SmartRight peuvent être incorporés dans un grand nombre de composants standard généralement présents sur des périphériques numériques comme les téléviseurs, les DVR, les décodeurs, les lecteurs multimédias ou les mobiles. C’est donc toute la chaîne numérique qui se trouve couverte, avec une grande simplicité d’utilisation tant pour l’industriel que pour le producteur ou le consommateur. D’autant que la solution se veut à la fois flexible et simple d’utilisation. Cerise sur le gâteau par rapport aux offres concurrentes, et en particulier aux solutions de DRM de Microsoft, la solution proposée par Thomson et NDS se veut économique, un argument qui devrait retenir l’attention du marché.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur