Pour gérer vos consentements :
Categories: PCPoste de travail

Tiger Lake : au tour des stations de travail mobiles

C’est parti pour Tiger Lake-H. Intel a officiellement ajouté à son catalogue cette série de puces Core de 11e génération. Comptant dix références, elle vient se positionner au-dessus des H35, lancés en début d’année. Avec la même microarchitecture (Sunny Cove, à 10 nm), mais davantage de cœurs (6 ou 8 selon les modèles) et un TDP nominal poussé à 45 W.

(cliquer sur les images pour les agrandir)

Avec les H35, Intel vise essentiellement le gaming sur ultraportables. Même cible principale pour les H, mais sur des configurations plus « musclées ». Aussi les retrouve-t-on aussi sur des stations de travail. D’autant que cinq modèles prennent en charge vPro. Parmi eux, deux sont sous la marque Xeon : les W-11855M et W-11955M.

Du côté de Lenovo, premier vendeur de PC, on a choisi de mettre l’accent sur le jeu vidéo, à travers trois produits : les Legion 5i, 5i Pro et 7i. Et d’introduire, parallèlement au Tiger Lake-H, les RTX 3050 et 3050 Ti que NVIDIA vient d’officialiser. La commercialisation démarrera en juin-juillet. Les tickets d’entrée se monteront à 969,99 $ (Legion 5i, illustré ci-dessous), 1329,99 $ (5i Pro) et 1769,99 $ (7i).

Les Precision passent à Tiger Lake

On retrouve également le duo Tiger Lake-H + GTX 3050 sur le nouveau Dell XPS 15 (9510). Le XPS 17 (9710) passe aussi à Tiger Lake-H, tout comme plusieurs PC Latitude et Alienware. C’est aussi le cas pour les stations de travail Precision, avec cinq modèles.

En entrée de gamme, la Precision 3561 donne accès aux Xeon W-11855M. Elle peut monter à 64 Go de RAM (DDR4-3200, avec une option ECC sur les configurations Xeon). On est sur un format 15,6 pouces avec écran FHD (tactile en option) ou UHD. Le tout avec au maximum un GPU T1200 (4 Go). La connectique comprend deux USB-A, deux USB-C (avec Thunderbolt 4), HDMI 2.0 et Ethernet. La 4G est en option, comme le lecteur Smart Card et le capteur d’empreintes digitales. Masse minimale : 1,79 kg.

Pour une configuration en Xeon W-11955M, il faut regarder du côté de la Precision 5560. Toujours en 15,6 pouces, elle est un peu plus lourde (1,84 kg minimum), mais inclut un capteur d’empreintes digitales, propose une option UHD tactile, prend en charge l’ECC sur l’ensemble de ses variantes et peut embarquer un GPU RTX 2000 (4 Go). Côté connectique, c’est du full USB-C, avec un dongle USB-A et HDMI fourni.

La Precision 5760 permet quant à elle de choisir l’un ou l’autre Xeon, en plus de l’essentiel des autres Core. Principales différences avec la 5560 : le format 17 pouces (2,13 kg) et la possibilité d’intégrer une RTX A3000 (6 Go).

Avec la Precision 7560, on peut monter à 128 Go de RAM… ou opter pour de la DDR4-3466, jusqu’à 64 Go. Côté GPU, c’est au maximum du RTX A5000 (16 Go). La connectique se rapproche de celle de la Precision 3561, avec un MiniDP en plus et un lecteur Smart Card en standard (ainsi qu’un capteur d’empreintes). La 5G est disponible en option. Gabarit : 15 pouces, pour 2,45 kg.
La Precision 7760 en constitue la déclinaison au format 17,3 pouces… sans option tactile et 3,01 kg.

Les ZBook aussi

HP aussi met ses stations de travail à l’heure de Tiger Lake-H. Initialement dans les familles ZBook Fury, Power et Studio, pour une commercialisation au même horizon que Lenovo.

Seul le ZBook Fury G8 proposera une configuration en Xeon et la possibilité de monter à 128 Go de RAM (64 Go en ECC). Il aura aussi l’exclusivité de l’option Radeon Pro (W6600M, 8 Go) en alternative à NVIDIA (maximum : RTX A5000). Au rang des options, on aura noté la 4G et le capteur d’empreintes. Le slot Smart Card est lui intégré de série. Tout comme le RJ45 et le duo HDMI/MiniDP (en plus de deux USB-A et autant d’USB-C).
Sur le modèle 15,6 pouces (2,35 kg), la version FHD propose une option Sure View (filtre de confidentialité) ; la version UHD, une option tactile. Pas de Sure View, en revanche, sur le modèle 17,3 pouces (2,76 kg).

À l’autre extrémité de la gamme, le ZBook Studio G8 (15,6 pouces ; 1,79 kg) peut accueillir jusqu’à 32 Go de RAM (non ECC). On peut le doter d’un GPU GeForce RTX 3060 ou 3080 (16 Go). Par rapport au Fury, on perd notamment un port USB et la Smart Card. Mais on gagne une option 4K OLED.

Le ZBook Power G8 se positionne comme une machine intermédiaire, également en 15,6 pouces (1,89 kg). Ses capacités graphiques sont plus limitées (au maximum, une RTX A2000), comme sa connectivité (pas de MiniDP, un seul USB-C…). Mais il peut monter à 64 Go de RAM.

Illustration principale © Intel Corporation

Recent Posts

Dataiku en SaaS : le chantier concrétisé

L'offre Dataiku Online fait ses débuts commerciaux. Il s'agit d'une version SaaS de la plate-forme…

21 heures ago

Numeum : une voix numérique pour la France et l’Europe

Né de la fusion de Syntec Numérique et Tech in France, Numeum est le nouveau…

21 heures ago

Fluid Framework : ce que Microsoft vise sur Office et au-delà

L'intégration de Fluid Framework dans Microsoft 365 va se renforcer cet été. Mais la démarche…

22 heures ago

Développement logiciel : SLSA veut sécuriser la chaîne

Avec le projet SLSA, fondé sur une de ses méthodes internes, Google projette un framework…

1 jour ago

Microsoft : Satya Nadella devient président du conseil

Satya Nadella va cumuler les fonctions de président du "board" et de directeur général de…

2 jours ago

RGPD : les 27 disent oui au Royaume-Uni

Les États membres de l'UE ont validé la décision d'adéquation qui ouvre la voie au…

2 jours ago