Tim Berners-Lee, l’inventeur du Web, s’insurge contre la Hadopi

Régulations

Tim Berners-Lee se prononce contre la coupure Internet que les législations française et britannique mettent en place pour lutter contre le téléchargement illégal.

Tim Berners-Lee n’aime pas la Hadopi. Lors d’une conférence sur l’Internet à la Royal Society, l’Académie des Sciences de Londres, le «père» du World Wide Web a qualifié de «fléau» les législations anti-piratage, en France comme dans le reste du monde.

Il a notamment pointé les lois française (Création et Internet) et britannique (en cours d’élaboration) qui vise à couper l’accès Internet en cas d’abus de téléchargement illégal. Selon les propos retenus par l’AFP, Tim Berners-Lee a dénoncé « la vague de législations qui entendent donner aux gouvernements et aux fournisseurs d’accès le droit et le devoir de déconnecter les gens ». Seule exception: la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.

Sans équivoque, il considère ces mesures comme une atteinte à la liberté d’usage de l’Internet. « Qu’on puisse suspendre l’accès à l’Internet à une famille française parce que l’un des enfants a téléchargé illégalement un contenu, sans jugement, je crois que c’est une punition inopportune »,a-t-il ajouté. Régulièrement, Tim Berners-Lee prend régulièrement la parole pour défendre un accès universel à l’Internet comme lors du dernier Nokia World Event, nous rappelle ITespresso.fr.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur