Time Warner ne s’appelera plus AOL…

Cloud

Time Warner envisage de dissocier son nom de trois petites lettres AOL? qui pèsent trop lourd. Le symbole d’une convergence ratée, ici comme ailleurs

Après un mariage très médiatisé, louant l’alliance entre medias, TV-cinéma et Internet, AOL et Time Warner vont reprendre leur « nom de jeune fille ». Les deux directions considèrent toutes deux que l’association des noms des sociétés nuit à leur image -et à leur activité.

La fusion AOL-Time Warner des services multimédia et du contenu, qui se voulait triomphale, a fini par devenir un symbole d’échec.

Avec un bilan fort lourd: chiffre d’affaires et action en chute libre, synergies qui n’ont jamais fonctionné sauf sur le papier, objectifs financiers non atteints? sans parler des deux enquêtes qui pèsent actuellement sur le fournisseur d’accès à Internet (soupçons de gonflement du chiffre d’affaires, notamment). Et personne n’a oublié les milliards engloutis dans cette stratégie de convergence sans lendemain: une dette abyssale de 26 milliards de dollars.

AOL-Time Warner, Vivendi-Universal? les dinosaures ont du mal à survivre aux changements climatiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur