Tiscali France dégraisse: plan social, suppressions, cessions

Régulations

Après le rachat de Cable and Wireless France, Tiscali envisage de restructurer sa filiale française. Au programme, un plan social sur 162 postes, la recomposition des divisions, et la suppression ou cessions de services, comme l’annuaire Nomade

Rafi Kouyoudjian, le p-dg de la filiale française du groupe italien Tiscali, fournisseur d’accès Internet, a entamé des négociations sociales prévoyant la suppression de 162 postes à la rentrée.

115 des 162 postes concernés proviennent de Cable and Wireless France, dont le rachat par Tiscali vient d’être finalisé. Mais des services de Tiscali sont aussi concernés. La restructuration de la branche française du groupe prévoit quatre divisions : une branche grand public unique, une branche entreprises, une branche téléphonie prépayée et une branche télécoms regroupant les moyens techniques. Plusieurs services grand public, présents sur le portail – comme le cinéma, shopping, ou l’annuaire – pourraient disparaître ou être cédés. La politique commerciale de Tiscali France se focalise très nettement sur l’ADSL, avec l’objectif déjà évoqué des 200.000 abonnés pour la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur