Tiscali (groupe) se donne jusqu’en 2005 pour être profitable

Régulations

Le fournisseur d’accès Internet italien annonce son premier Ebitda positif pour l’exercice 2002. La situation est moins mauvaise, donc… il y a amélioration.

On comprend que Renato Soru n’ait pas voulu s’étendre sur les pertes du groupe Tiscali. Elles seraient de 590 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 748,4 millions. La bonne nouvelle est que les ventes continuent de progresser: en 2002, le chiffre d’affaires a progressé de 17,7%, à 748,4 millions d’euros. Cette progression est due principalement aux ventes du dernier trimestre 2002. Et pour 2003, Tiscali anticipe une hausse de son chiffre d’affaires de 20%, grâce principalement aux abonnements ADSL.

Une situation moins critique Toutes proportions gardées, la situation est en nette amélioration: le résultat brut d’exploitation -ou Ebitda- ressort en positif à 0,98 million d’euros. En 2001, les pertes étaient de 170,5 millions d’euros. C’est le meilleur résultat enregistré par le groupe. Pourtant, ceci ne permettra pas à Tiscali de renouer avec les bénéfices avant 2005. La course en avant continue: son président a évoqué le projet d’acquérir de nouveaux FAI (fournisseurs d’accès Internet) dans le nord de l’Europe. Ils viendront rejoindre ses plus récentes acquisitions: Wanadoo Belgique et Vodafone Airtelnet Espagne.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur