Tiscali réduit sa perte nette à 242,4 millions d’euros en 2003

Cloud

Le fournisseur d’accès à Internet revient de loin: il améliore sa situation mais reste très déficitaire. Sa perte nette, réduite de 60%, est encore lourde à porter

Le groupe italien devait initialement publier les résultats définitifs de son exercice 2003 le 25 mars. Mais le gendarme de la Bourse, à Milan, la Consob, lui a demandé un complément d’information sur sa situation financière. Le FAI, qui avait, entre autres rachats, repris Infonie en France, a réduit sa perte nette à 242,4 millions d’euros en 2003, à comparer à un résultat négatif de 593 millions en 2002. La société conserve son 3è rang des fournisseurs Internet européens. Il comptait 1,24 million d’abonnés au haut-débit à fin mars 2004, ce qui le rapproche de son objectif: 1,6 million à la fin de l’année. En février, le groupe avait annoncé un million d’abonnés à ses services ADSL, contre 840.000 en décembre. Côté Bourse, l’action valait 4,79 euros avant l’annonce des résultats: elle a cédé du terrain pour clôturer à 4,67. Depuis début mars, le titre a perdu 18% de sa valeur: c’est la plus mauvaise performance de l’indice sectoriel paneuropéen. Le marché redoute des problèmes comptables ou de trésorerie. Ce vendredi 2 avril, le groupe sarde a démenti préparer une nouvelle augmentation de capital. Tiscali a précisé que sa trésorerie avait baissé de 44,9 millions d’euros sur les deux premiers mois de 2004, avec 30 millions de « cash burn » en janvier et environ 15 millions en février. Ce tassement s’est confirmé en mars. Le FAI a également confirmé que son résultat brut avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) était ressorti à 74,7 millions d’euros en 2003, soit une marge opérationnelle de 8,2%.


Avis d'experts de l'IT