Pour gérer vos consentements :

Titan M : Google rend son firmware open source

Google a opté pour une puce dédiée à la sécurité de ses deniers smartphones (Pixel 3 et Pixel 3 XL). Baptisée Titan M, elle bénéficie de l’héritage des puces Titan dédiées à la sécurité des serveurs de Google, le tout avec une enveloppe thermique adaptée à la mobilité.

Le choix de l’open source pour garder un temps d’avance sur les pirates

Mais, ce n’est pas tout, la filiale d’Alphabet a fait le choix de rendre open source son firmware.

Xiaowen Xin, responsable de projet de sécurité au sein de Google explique que «le micrologiciel utilisé à cet effet sera entièrement open source dans les mois à venir, ce qui, à mon avis, est unique dans le secteur».

De quoi permettre aux chercheurs en sécurité de se pencher sur ce code et de trouver d’éventuelles failles de sécurité qui seront alors comblées.

Un choix pertinent qui vient redorer l’image d’Android en matière de sécurité, alors que l’OS mobile de Google souffrait de la comparaison avec iOS d’Apple en la matière.

Une puce névralgique pour la sécurité

Concernant ce micrologiciel, un mécanisme empêche sa mise à jour si l’utilisateur n’a entré son code de déverrouillage. De quoi éviter une altération de celui-ci dans le cadre d’attaques malveillantes.

Les Pixel 3 ont d’ailleurs recours à la puce pour vérifier le mot de passe de l’écran de déverrouillage.

La puce a également pour rôle de s’assurer du « Vérifie Boot ». En somme, que le terminal Android lance bien la bonne version d’Android. Il stocke à cet effet en mémoire la toute dernière version de l’OS.

Titan M est donc utilisé pour protéger Android et ses fonctionnalités, mais également pour protéger les applications tierces et sécuriser les transactions sensibles.

Salués par la critique pour la qualité de leur APN, les Pixel de Google sont désormais également associés accrues. Un critère névralgique qui positionne les Pixel 3 et Pixel 3 XL comme les smartphones Android premium les plus en vue du marché.

(Crédit photo : @Google)

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

3 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

3 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

3 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago