TNT: premiers tests en grandeur nature

Réseaux

L’objectif des essais est d’éliminer d’éventuels “risques techniques” et de procéder au réglage des antennes et des décodeurs

La TNT, télévision numérique terrestre prend forme. Après l’arrêt du calendrier et le choix des technologies, le projet passe aujourd’hui à la phase de test en grandeur nature.

Le ministre délégué à l’Industrie Patrick Devedjian devait lancer le “compte à rebours” dès ce lundi matin sur le site de l’émetteur de la Tour Eiffel, avant la diffusion à partir de midi des premières émissions, précise un communiqué du ministère. L’objectif des essais est d’éliminer d’éventuels “risques techniques” et de procéder au réglage des antennes et des décodeurs, ainsi que de “mobiliser” toutes les parties au projet, notamment les fabricants de matériel et les éditeurs de programmes, indique le ministère. Après de nombreux retard, les foyers français devraient recevoir le premier bouquet de chaînes gratuites en mars. Après de longues hésitations, c’est la norme Mpeg2 qui a été choisie. Les chaînes payantes débarqueront en septembre, cette fois en Mpeg4, technologie qui permet la télévision en haute définition (TVHD). Le TNT utilise la bonne vieille antenne râteau hertzienne mais permet de décupler les faisceaux, donc les chaînes proposées. Pour recevoir les programmes, il suffira juste d’utiliser un décodeur dédié.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur