TomTom transforme l'iPhone en GPS de navigation embarquée

Réseaux

La solution de TomTom confirme la convergence des usages qui se concentrent autour des smartphones.

Téléphonie, lecteur MP3/vidéo, Internet, GPS… La multiplication des services intégrés aux smartphones tend à faire des terminaux mobiles de véritables couteaux suisses numériques. Les développeurs ne s’y trompent pas qui créent des applications les unes plus astucieuses que les autres pour transformer le téléphone mobile en assistant numérique en tout genre.

C’est aussi le cas de TomTom. Le leader de la navigation géographique par satellite pour automobiles a profité de l’Apple WWDC pour présenter une nouvelle solution destinée à l’iPhone. Peter-Frans Pauwels, p-dg et confondateur de TomTom, est monté sur la scène du Moscone Center pour présenter sa solution qui transforme le téléphone d’Apple en véritable assistant GPS embarqué.

L’idée est simple : associer l’application TomTom Navigator dédiée à l’iPhone, qui intègre le service IQ Routes (calcul des trajets et des temps de parcours) et les dernières cartes Tele Atlas, à un kit de voiture (le support qui adhère au pare-brise du véhicule et son chargeur connecté à l’allume cigare). Si l’application de TomTom sera téléchargeable sur l’App Store à partir du 19 juin, le pack (application + kit auto) sera commercialisé directement par l’entreprise néerlandaise. A un prix et une date de disponibilité inconnus pour l’heure.

A noter que l’application Navigator pour l’iPhone ne fonctionne qu’avec la version 3.0 du terminal tactile. Les utilisateurs de l’iPhone 3G intéressés par la solution de navigation devront donc mettre à jour leur système (gratuitement depuis iTunes).

Outre le coup de pub recherché, TomTom semble donc réfléchir à l’avenir du GPS de navigation en tant que boîtier matériel. Il est certain qu’avec l’élargissement de la surface des écrans et leurs propriétés tactiles associés aux puces électroniques (GPS notamment), le téléphone est appelé à remplacer nombre de périphériques numériques. De son côté, Apple rattrape fièrement son retard en matière d’offre de navigation par rapport à la plupart des smartphones concurrents.

tomtomforiphoneb.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur