Tony Bates (business development) et Tamy Reller (marketing) éjectés de Microsoft ?

Régulations

Deux vices-présidents de Microsoft devraient bientôt quitter la société : Tony Bates, responsable du business development (et ex-CEO de Skype), et Tami Reller, chef du marketing.

Depuis début février, Satya Nadella est le nouveau patron de Microsoft (voir « Un ticket Satya Nadella – Bill Gates pour transformer Microsoft »). Il succède ainsi à Steve Ballmer et Bill Gates à la tête de la plus puissante société d’édition de logiciels au monde.

Deux dirigeants de la firme devraient faire les frais de cette restructuration, indique le site Re/code. Le premier est Tony Bates, dont le départ serait immédiat. Il était en charge du business development chez Microsoft. Auparavant, il occupait le poste de CEO de Skype, société rachetée par Microsoft en mai 2011 (voir « Rachat de Skype officialisé à 8,5 milliards de dollars : Microsoft en fera quoi ? »).

Tony Bates fut même un temps pressenti pour devenir le nouveau patron de la firme de Redmond (à l’instar de Stephen Elop et de Satya Nadella). Après son départ effectif, Eric Rudder (advanced strategy) devrait assurer l’intérim à son poste.

Autre départ annoncé – et tout aussi inattendu –, celui de Tami Reller, responsable du marketing de la firme. Elle devrait toutefois rester encore quelque temps au sein de la société, afin d’assurer la transition. Chris Capossela (marketing) pourrait à terme la remplacer.

Le cas Julie Larson-Green ?

Les indiscrétions dévoilées sur la Toile ne font pas état du cas de Julie Larson-Green, responsable « devices » chez Microsoft. Et pourtant sa situation est loin d’être au beau fixe. En effet, c’est Stephen Elop, actuel patron de Nokia, qui devrait reprendre la tête de sa division.

Lors du rachat de la branche terminaux mobiles de Nokia par Microsoft, Steve Ballmer avait été clair sur ce point : « Julie Larson-Green continuera à diriger l’activité Devices and Studio […]. Julie rejoindra l’équipe de Stephen une fois l’acquisition achevée et travaillera avec lui pour former la nouvelle organisation. » (réf. : Accord Microsoft – Nokia : la lettre officielle de Steve Ballmer… en français »).

Entre temps, la situation semble avoir changé. Julie Larson-Green a récemment annoncé qu’elle quittait son rôle de responsable du hardware pour diriger l’équipe My Life & Work, placée sous l’égide de l’Applications and Services Group. Un changement de cap qui ressemble quand même assez fort à une rétrogradation à un poste secondaire.

Nous devrions en savoir plus mardi, date à laquelle Microsoft devrait officialiser les départs de Tony Bates et de Tami Reller (l’annonce de ces changements aurait été faite au personnel de Microsoft vendredi dernier, indique Re/code). Le sort réservé à Julie Larson-Green semble pour sa part d’ores et déjà scellé. Le fauteuil de patron des ‘devices’ n’attend donc plus que le retour de Stephen Elop, qui devra se montrer à la hauteur, tant le nombre de défis attendant Microsoft dans ce secteur s’avère élevé.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Steve Ballmer et associés : les grands directeurs de Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur