Top départ pour Internet Explorer 9

Cloud

Rapide et raisonnablement moderne, Internet Explorer 9 est dorénavant accessible en mouture définitive. Il fera son entrée ultérieurement sous Windows Update.

Comme annoncé précédemment, le navigateur web Internet Explorer 9 (IE9) a été lancé en mouture définitive hier soir par Microsoft. Dévoilé lors de la PDC09 de Los Angeles, IE9 a marqué d’emblée une rupture avec son prédécesseur : meilleur respect des standards, intégration d’éléments en provenance de l’HTML5 et vitesse de traitement en hausse.

Ces ambitions ont été renouvelées lors du MIX10 de Las Vegas, avec une première version de test exploitant l’accélération matérielle apportée par les cartes graphiques, une caractéristique qui allège le CPU lors du rendu des pages web. Cette puissance de calcul est ainsi libérée pour d’autres tâches, comme le traitement du code JavaScript.

L’arrivée de la mouture bêta du navigateur, mi-septembre 2010, a été plutôt bien accueillie. Après avoir imposé l’utilisation de l’accélération graphique, Microsoft s’est permis de faire figure – une nouvelle fois – de précurseur en étant le premier éditeur à proposer des fonctions d’antitracking (qui offre à l’internaute le contrôler de l’usage de ses données de navigation), incluses en standard dans la Release Candidate (RC) du navigateur, lancée en février 2011.

IE9 est donc un produit bien né. La mouture définitive du logiciel se paie même le luxe d’être encore plus rapide que la RC, en particulier sur les machines disposant d’une solution graphique de bas de gamme. Les fonctions d’antitracking sont également en progrès. Enfin, le support du SVG et des polices de caractères WOFF a été amélioré.

Internet Explorer 9 est disponible pour Windows Vista, Windows 7, Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2, depuis cette page web (ou ici, en français). Faute de support du DirectX 10, Windows XP ne supportera pas IE9. Bonne nouvelle, des moutures 32 bits et 64 bits du navigateur sont fournies (la version 32 bits propose toutefois un moteur JavaScript bien plus véloce que celui de sa grande sœur).

Notez que ceux qui disposent déjà de la bêta ou de la RC de ce logiciel sur leur machine se verront proposer prochainement la mise à niveau vers la mouture définitive du butineur sur Windows Update.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur