Computex 2012 : la convergence façon Toshiba, en images

Poste de travail
Toshiba U840 ultrabook

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Toshiba s’est fait fort d’appliquer la maxime et s’est armé de patience pour amorcer la convergence vers Windows 8. Aperçu en images des premiers fruits de cette transition.

Les ultraportables à la rescousse

Pour corriger un tantinet une échelle tarifaire aux airs d’aberration au vu de la frilosité qu’elle génère auprès du grand public, Toshiba poursuit l’offensive sur le terrain des ultraportables, autrement moins onéreux. Témoin la série R9 et ses trois éminents représentants : le Portégé R930 (13,3 pouces), et les deux Tecra R940 et R950 (respectivement 14 et 15,6 pouces).

Ces machines ont en commun une mémoire vive extensible à 16 Go et la puissance revendiquée du GPU Intel HD Graphics 4000 intégré aux processeurs Core, quand bien même l’AMD Radeon fait une apparition remarquée au catalogue, en tant qu’option. Le stockage a lui aussi trouvé son standard pour 2012, avec un disque dur de 500 Go ou un SSD de 256 Go. En outre, la 3G HSPA, si elle demeure une composante optionnelle, point à l’horizon de la mobilité, en guise de complément au couple Wifi 802.11n et Bluetooth 4.0.

Les mœurs évoluent également en matière d’affichage, mais l’éclectisme prime : DisplayPort sur le R940, HDMI sur le R930, VGA et WiDi pour tous. Le tout avec autonomie moyenne de 9 heures pour tous les modèles, excepté le R950, qui se fixe à 7 heures.

Et le tout-en-un fut…

Etranger à bien des égards à la lutte sans merci qui s’orchestre sur le front du nomadisme, le monobloc LX830 fait valoir ses 23 pouces en Full HD et ses CPU Core i5 à double cœur. Mais la transition vers l’ère Windows 8 laisse une impression d’inachevé, alors que le tactile capacitif à 10 points de contact n’est qu’en option. Le cocktail est d’autant plus saugrenu que le Bluetooth, pourtant un pilier de la politique du sans fil que prône Toshiba, disparaît au profit d’une entrée HDMI.

Ce seul élément laisse à penser que le LX830, paré pour investir les rayons à l’automne aux alentours des 750 euros TTC, est davantage pensé comme un écran interactif propice à la consultation de contenus, idéal lors de showrooms ou pour certains corps de métier : hôtellerie, petits commerces, etc.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT