Toshiba dévoile un ultraportable ARM Tegra sous Android

Cloud

Puissant, léger et très autonome, le Toshiba AC100 utilise un puce ARM et promet de faire un carton… si son prix reste raisonnable.

Toshiba vient récemment de présenter une nouvelle série de produits, comprenant l’AC100, un netbook pourvu d’une puce NVIDIA Tegra 250, intégrant deux cœurs ARM Cortex-A9 cadencés à 1 GHz. De quoi contrer très efficacement les processeurs Intel Atom monocœurs. Ceci est d’autant plus vrai que le Tegra 250 est pourvu d’une solution graphique efficace, capable de décoder les vidéos HD en 1080p.

Ce composant est assisté par 512 Mo de DDR2, un SSD dont la capacité sera de 8 Go, 16 Go ou 32 Go, et un écran d’une diagonale de 10,1 pouces à rétroéclairage LED, proposant une résolution de 1024 x 600 points. La connectique réseau est complète : Ethernet, Wifi 802.11n et Bluetooth 2.1. Un module 3G sera même disponible en option. Notez qu’un port HDMI et une webcam 1,3 mégapixel sont présents, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Le tout fonctionne sous Google Android 2.1, qui est ici adapté aux écrans de grande taille et se voit livré avec divers logiciels : le navigateur web Opera Mobile, la suite Document To Go (qui permet de lire les fichiers issus d’Office), un lecteur multimédia signé Toshiba, etc. L’AC100 pèse environ 870 g, pour des dimensions de 26,2 x 19 x 1,4/2,1 cm. La batterie permet d’assurer une autonomie d’au moins huit heures en fonctionnement et de près d’une semaine en veille.

Cette machine sera lancée en Europe au cours du troisième trimestre 2010, à un prix encore inconnu, mais qui pourrait être similaire à celui des netbooks Atom.

(A suivre: positionnement, entretien avec Eric Cariou, Toshiba France)

toshibaac100.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur