Toshiba lance son mobile à écran tactile

Cloud

Objectif pour le fabricant : s’imposer et écouler pas moins d’un million de terminaux en une année

Toshiba, le géant japonais de l’électronique passe à la vitesse supérieure. En annonçant la sortie de son nouveau téléphone mobile à écran tactile dix jours avant le grand rassemblement de Barcelone (Mobile World Congress), le fabricant souhaite à tout prix marquer les esprits. Il s’agit pour le groupe de rattraper son retard sur ce marché stratégique où ses parts de marché sont assez anecdotiques.

Le TG01, le mobile à écran tactile (non multi-points) “est le produit le plus abouti, le plus complet”, selon Denis Germain, country manager France. Côté design, le combiné est plutôt réussi et fin : moins d’1 cm d’épaisseur pour 129 grammes.

Petit tour de la machine. Le terminal est motorisé par un processeur Qualcomm, le ‘snapdragon’. Cadencé à un 1 GHz, la puce est capable de moduler sa propre consommation. Toshiba a choisi d’intégrer Windows Mobile 6.1. “Les utilisateurs pourront, s’il le souhaitent, télécharger une mise à jour pour passer à la version 6.5 “, précise Bernard Labaume, vp EMEA. Questionné sur une probable intégration de la plate-forme Android de Google, Toshiba a assuré “travailler” sur la question.

Le terminal, compatible HSUPA et HSDPA (3G+) comprend également une connexion Wi-Fi et Bluetooth et une fonctionnalité GPS. Le mobile dispose d’une capacité de stockage de 512 Mo ainsi qu’un port de carte SD et d’un appareil photo de 3,2 mégapixels. L’emplacement pourra accueillir des cartes allant jusqu’à 32 Go.

A la livraison, le TG01 devrait être fourni avec un jeu, ‘Prince of persia 4′, grâce notamment grâce au concours de Gameloft, spécialiste du jeu pour mobile. Les quelques images diffusées, leur qualité et surtout leur fluidité laissent à penser que le terminal pourrait bien dépasser les terminaux concurrents.

Toshiba mise avant tout sur la facilité de la prise en main de son mobile. La présence d’un accéléromètre, permet par exemple de répondre à un appel en agitant le téléphone. La largeur de l’écran (4,1 pouces, le plus grand du marché) autre avantage mis en avant par le fabricant, en fait un terminal à la lecture confortable.

Manifestement, le fabricant a profité du savoir-faire acquis dans son domaine pour façonner son offre, et en ce sens, Toshiba, malgré son absence dans le domaine des mobiles, assure être “légitime“.

Le terminal commercialisé au prix de 500 euros HT devrait faire son entrée en France et dans le reste du monde (Allemagne, Grande-Bretagne, Japon, etc .) à partir de l’été 2009. Toshiba serait en phase de négociation avec les opérateurs français. “Les opérateurs n’ont pas souhaité que l’on dévoile l’avancement des négociations”, s’empresse d’ajouter Bernard Labaume. Leur nom restera donc inconnu jusqu’au dernier moment.

Même chose en ce qui concerne la musique. Des négociations seraient en cours pour proposer des offres aux utilisateurs.

Toshiba espère écouler 1 million de mobiles au cours de la première année de lancement. Un objectif ambiteux lorsqu’on connaît la concurrence sur ce segment : Apple, RIM et Nokia occupant déjà les meilleures positions. Mais ce lancement illustre une tendance forte : les fabricants de PC veulent leurs parts du gateau smartphone, segment toujours en forte croissance. Après HP, Dell et Acer devraient très vite dévoiler leurs terminaux.

Toshiba dévoilera un netbook cette année

Le nippon semble sûr que 2009 sera son année. Le fabricant, en plus d’avoir dépassé son record de vente au mois de janvier, assure terminer son exercice fiscal largement dans le vert. La signature d’un contrat récent avec le conseil général de l’Oise et la livraison de 26.000 laptops devrait lui permettre de grignoter quelques précieuses parts de marché.La stratégie du fabricant ne devrait pas vraiment varier. L’intégration de modules 3G dans ses terminaux devrait se poursuivre avec des ambitions “importantes“. Au cours de l’année 2009, Toshiba présentera son modèle de netbook. “Nous proposerons une gamme de produits pour montrer notre savoir-faire”, assure Eric Cariou, dg chargé des PC chez Toshiba.

to1.jpg

tg012.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur