Toshiba lance son premier PC AMD

Régulations

C’est l’un des derniers bastions exclusifs d’Intel qui tombe…

De la parole aux actes, il n’y a qu’un pas. En mai dernier, Toshiba annonçait qu’il mettait fin à sa coopération exclusive avec Intel et qu’il s’équiperait en partie chez AMD. Ce mercredi, le japonais annonce un premier ordinateur sur plate-forme AMD, le Satellite A215.

Celui-ci embarque des processeurs AMD dual-core Turion, avec 7 modèles proposés au catalogue, du Turion 64 X2 TL-56 au Turion 64 X2 TL-64 à 2,2 Ghz, sur un chipset AMD AMD M690T équipé d’un GPU (composant graphique) ATI Mobility Radeon X1200.

Ces ordinateurs portables puissants disposent d’un écran 15,4 pouces, de 2 Go de mémoire DDR-2 à 667 Mhz, d’un disque dur SATA de 250 Go, d’une interface FireWire 400, plus classiquement d’un lecteur/graveur de DVD, ainsi que d’une webcam intégrée.

Le prix annoncé aux Etats-Unis varie de 890 à 1.250 dollars selon la configuration.

A l’énoncé de ces fonctionnalités et des prix, on comprend ce qui a guidé Toshiba dans ce choix. Certes, le constructeur répond aux attentes du marché qui recherche une alternative aux plates-formes Centrino d’Intel.

Mais c’est surtout le prix qui a guidé Toshiba, car en adoptant pour la première fois la plate AMD, le japonais revient dans la course aux produits d’entrée de gamme et confirme le rôle du prix dans l’acte d’achat sur ce marché et jusqu’au milieu de gamme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur