Toshiba réhabilite le laptop par la méthode Satellite

PortablesPoste de travail
toshiba-laptop-satellite

Toshiba étoffe son offre de PC portables avec quatre modèles dans la série Satellite et une nouvelle référence dans la gamme Tecra. L’affichage sans fil se généralise autour de Windows 8 Pro.

Pour donner du volume à son offre de PC portables, Toshiba accentue sa force de frappe en milieu de gamme avec quatre nouveaux modèles dans les séries Satellite Pro C et L. Positionnée un cran plus haut, la lignée des Tecra accueille elle aussi un nouveau représentant.

Dans une ère de convergence marquée par le croisement des ordinateurs et des tablettes dans des facteurs de forme hybrides, l’initiative détone : le laptop est ici réhabilité dans sa conception traditionnelle, autour de Windows 8 Pro et des processeurs Intel Core de 3e génération (Ivy Bridge). Les mœurs évoluent surtout en termes d’affichage, avec le support généralisé du triple écran via la solution Nvidia Optimus et l’implémentation de la technologie Intel Wireless Display (WiDi), associée à des Interfaces VGA/HDMI.

Des Satellite aux Tecra

Les Satellite C50 et C70, qui partagent ces attributs, se distinguent surtout l’un de l’autre par leur diagonale d’écran : 15,6 pouces pour le premier ; 17,3 pour le second. Mais qu’importe le modèle, l’objectif est le même : imposer un substitut aux PC du bureau, quitte à négliger l’autonomie en faveur de la puissance, avec notamment du stockage magnétique à 7200 tours/minute.

L’offre est d’ailleurs orientée multimédia, entre technologie propriétaire de rendu sonore et dalles “haute définition” (1600 x 900 points) antireflets. Une logique de productivité transparaît tout de même à travers des outils d’administration à distance (autour de vPro) ou encore un utilitaire de partage d’écran destiné à simplifier l’exercice du multitâche.

Le Tecra A50, sans toucher à l’hybridité dans son châssis de 15,6 pouces, s’inscrit plus sensiblement dans une quête de mobilité, avec en toile de fond la question du rapport performance par watt idéal, matérialisée notamment par l’implémentation d’un système de stockage flash (SSD).

Protégé contre les éclaboussures, son clavier peut intégrer, en option, un lecteur d’empreintes digitales, allié au module de plate-forme sécurisée (TPM) et au chiffrement de la mémoire de masse (SED). Proche de l’univers du semi-durci, le Tecra A50 encaisse les chutes de 70 cm. Son lancement commercial est fixé, comme pour les Satellite C, au prochain trimestre.

Crédit photo : Toshiba

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : IBM, le doyen de l’industrie informatique


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur