Toshiba pousse Android 2.2 sur son smartbook AC100

CloudOS mobiles

Grâce au passage à Android 2.2, l’ultraportable ARM Toshiba AC100 sera plus réactif et plus largement compatible avec les applications web.

Le Toshiba AC100 est probablement le premier véritable smartbook de nouvelle génération. Entre smartphone et netbook, l’AC100 est un ultraportable très léger pourvu d’une puce ARM, puissant (grâce au processeur bicœur NVIDIA Tegra 250 cadencé à 1 GHz) et autonome (huit heures en fonctionnement, une semaine en veille).

Il est aussi très peu populaire. Il est vrai que cette machine est livrée avec Android, un système d’exploitation qui est actuellement fort peu adapté aux tablettes… et encore moins aux ordinateurs portables, puisqu’il ne propose quasiment pas d’outils de production, comme une suite bureautique. Android 3 devrait un peu limiter la casse dans ce domaine.

Dans l’attente, Toshiba vient de dévoiler une mise à jour permettant de basculer d’Android 2.1 vers Android 2.2 (avec un noyau Linux 2.6.32). À la clé, des performances générales en nette hausse grâce à une mise à jour de la machine virtuelle Java Dalvik, l’intégration d’un moteur JavaScript plus rapide au sein du navigateur web et la très attendue compatibilité avec le greffon Flash 10.1 d’Adobe.

Android 2.2 permettra donc de rendre la machine plus réactive et mieux adaptée aux applications web récentes. Une excellente nouvelle, même si les utilisateurs avancés préféreront probablement l’Ubuntu (en cours d’adaptation pour l’AC100) à cette mise à jour.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur