Toshiba rappelle des mémoires défectueuses

Régulations

27 modèles d’ordinateurs portables de Toshiba peuvent présenter des modules de mémoire défaillants que le fabricant s’engage à remplacer

Depuis avril 2002, Toshiba a livré 650.000 ordinateurs portables sous 27 modèles qui disposent d’un module mémoire qui

peut se révéler défectueux, au point d’occasionner des erreurs intempestives de type ?écran bleu’, mise en sommeil, arrêt, et même plus grave, des corruptions de données en mémoire, mais sans que le nombre exact de modules défectueux ne soit connu ! La découverte du défaut par Toshiba fait suite à une problématique identique révélée par Hewlett Packard voici quelques mois, et qui a amené le fabricant à revoir s’intéresser d’un peu plus prêt à ses propres produits. Le défaut ne concerne pas tous les portables Toshiba, ni tous les modules mémoires. Comme pour HP, quatre fabricants de mémoires sont concernés, Samsung Electronics, Infineon Technologies, Winbond Electronics, et pour une autre problème Micron Technology. Rien par contre ne vient confirmer ou infirmer que les problématiques rencontrées par HP soient les mêmes que pour Toshiba, mais le nombre de fabricants de mémoires est suffisamment limité pour que ce soient probablement les mêmes. Toshiba a déployé un programme mondial d’échange, accessible en ligne, avec un logiciel qui permet de déterminer si la machine testée présente des modules défectueux. Les portables Toshiba concernés

– Tecra modèles S1, 9100, M1 et M2 ; – Satellite modèles 2400, 2405, 1110, 1115, Pro M10, Pro M15, M30, Pro M30 et M35 ; – Portégé modèles R100 et M200/M205 ; – Dynabook modèles T5, E6 et V7 ; – Satellite modèles M10, SS S7, SS 2100, E7, V8, V9, VX1 et SS M200


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur