Toshiba retarde la sortie de son portable équipé d'un SSD de 128 Go

Cloud

Sale temps pour les ordinateurs portables équipés de disques durs à mémoire flash. La faible disponibilité des composants empêche la sortie des machines (et augmente leur prix)

Toshiba joue de malchance avec ses ordinateurs portables pourvus de disques durs à mémoire flash (SSD pour Solid State Drive). En 2007, la firme avait déjà du retarder la sortie d’un modèle équipé d’un SSD de 64 Go… faute de pouvoir se procurer les composants nécessaires.

Aujourd’hui c’est le Dynabook SS RX1 (réservé au seul marché japonais) qui voit sa date de sortie repoussée d’avril à juin. Il sera pourvu d’un SSD de 128 Go, mais – encore une fois – certains composants ne sont pas disponibles en quantité suffisante. Toshiba ne précise pas lesquels, mais la mémoire flash est la piste la plus probable. Le prix de cet ordinateur portable devrait approcher les 2500 euros.

En France, les Toshiba Portege R500 sont disponibles avec des SSD de 64 Go ou 128 Go, mais sur le papier seulement. Dans la pratique, seul le Portege R500-10U (SSD de 64 Go) est disponible chez les grossistes, les R500-126, R500-127 et R500-11J (SSD de 64 Go) étant référencés, mais en rupture de stock quasi permanente. Les R500-12P et R500-12Q, qui accueillent un SSD de 128 Go, ne sont pas encore référencés par les fournisseurs.

La concurrence n’est cependant guère rude, puisque les seuls portables disponibles en France avec un disque flash de 64 Go sont certains modèles de

Dell, le Lenovo X300 6478 et le MacBook Air d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur