Toshiba va remplacer 340.000 batteries Sony

Sécurité

Le feuilleton des batteries explosives du nippon Sony se poursuit

C’est au tour de Toshiba. Après le rappel de 6 millions de batteries “inflammables” par Dell et Apple, le japonais annonce qu’il allait procéder au changement de près de 340.000 batteries d’ordinateurs portables dans le monde.

“Les accumulateurs, utilisés pour les modèles Dynabook et Dynabook Satellite et sortis d’usine entre mars et mai de cette année, pourraient lâcher à tout moment du fait de problèmes de stockage et de restitution d’énergie”, a déclaré à Reuters, Keisuke Ohmori, porte-parole de Toshiba.

Ohmori n’a pas souhaité évaluer le coût de l’opération, se bornant à dire que cela n’aurait aucun effet sur le chiffre d’affaires. Il n’a pas dit si Toshiba demanderait à Sony de régler la facture.

Toshiba a assuré que les batteries ne pouvaient pas prendre feu. Ohmori a néanmoins précisé que les accumulateurs pouvaient cesser de fonctionner quelles que soient les précautions d’utilisation.

Pour ce qui est de Fujitsu et Hewlett Packard, qui intègrent des batteries Sony dans leurs ordinateurs portables, aucun problème n’a (encore) été évoqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur