Pour gérer vos consentements :
Categories: LogicielsProjets

Transformation numérique : un moteur de croissance porté par l’IA

Microsoft a livré les résultats d’une enquête* américaine sur la diffusion des technologies dans les enteprises. Les décideurs métiers et informatiques interrogés considèrent l’adoption de solutions avancées comme une nécessité pour croître et retenir les profils qualifiés.

73% des 700 répondants ont déclaré utiliser des technologies de pointe. Ils ont cité en priorité : les programmes d’apprentissage automatique (machine learning) (39%), l’Internet des objets (IoT) (37%) et l’intelligence artificielle (IA) (32%). La chaîne de blocs (blockchain) (29%) et les dispositifs de réalité mixte (21%) suivent, à distance.

Par ailleurs, 75% des managers du panel considèrent que de telles solutions permettent à l’organisation qui les utilise pleinement de se doter d’un avantage compétifif. Ils sont plus nombreux encore à penser que rester à la pointe du progrès technologique permet de retenir les talents. Ainsi 92% jugent qu’il est important, voire très important, de travailler pour une entreprise qui suit le rythme d’évolution des tendances applicatives et systèmes.

Data, DevOps, IA

Au-delà du monde de l’entreprise, l’impact positif des technologies sur la modernisation des services publics (43%) est le plus souvent cité. L’amélioration des soins de santé (36%) et la sécurité des utilisateurs et des travailleurs (36% et 33% respectivement) arrivent ensuite.

Selon une autre étude (EY), en France, 67% des organisations concernées par le sondage ont engagé un plan de transformation soutenue par les technologies et services du numérique.

Les solutions qui ont été les plus souvent embarquées en 2019 par ces entreprises sont des technologies de traitement et d’analyse de mégadonnés (49%). Les outils du développement Agile/DevOps (44%) et les applications d’intelligence artificielle (32%) arrivent ensuite.

*L’enquête nord-américaine a été menée entre mai et juin 2019 par YouGov pour Microsoft. 700 décideurs métiers et responsables des technologies ont été interrogés. (source : Microsoft – « State of Tech Intensity 2019 »)*

(crédit photo © shutterstock)

Recent Posts

L’utilisateur d’un logiciel commercial peut-il le décompiler ?

L'acquéreur d'un programme informatique peut-il le décompiler sans autorisation de l'auteur ? La CJUE a…

3 heures ago

DSI : 3 perspectives pour 2022

Orienter l'investissement vers des initiatives technologiques "centrées sur l'humain", c'est l'une des tendances promues par…

3 heures ago

Apple Silicon : quelle logithèque après un an ?

Bientôt un an que les Mac M1 sont sur le marché. Le cas d'Adobe illustre…

5 heures ago

SASE : Kaspersky rachète Brain4Net pour booster son offre XDR

Kaspersky va intégré le modèle SASE orchestré de Brain4Net dans sa future plateforme XDR.

8 heures ago

Oniro : un relais en Europe pour l’« anti-Android » de Huawei

La fondation Eclipse accueille Oniro, branche européenne d'un projet d'OS multinoyau dont Huawei est le…

10 heures ago

RGPD : Max Schrems et Edward Snowden critiquent son efficacité

Quelle réalité pour la protection des données personnelles sous l'ère RGPD ? Edward Snowden et…

1 jour ago