Transtec reprend votre disque dur 3000 euros

Cloud

Transtec lance une offre de mise à niveau des solutions de stockage par reprise de l’ancienne solution contre un a valoir de 2000 ou 3000 euros.

Votre contrat de service de votre solution de stockage arrive à expiration? Avant de le prolonger de manière mécanique, Transtec invite à y réfléchir. Notamment en proposant un à valoir sur ses propres offres.

A la manière de la prime à la casse pour les automobiles, l’entreprise située à Strasbourg-Illkirch lance une action de reprise des solutions de stockage vieillissantes. Reprise qui peut aller jusqu’à 3000 euros. Ce qui met la nouvelle solution proposée par Transtec, le PROVIGO 720 Premium, à «seulement» 4.490 euros. Solution de stockages qui, bizarrement, n’est pas encore référencée sur le site du fournisseur de solutions spécialisé dans le stockage, la virtualisation et les systèmes de calcul hautes performances, notamment. L’opération permet également une mise à jour vers le pack de virtualisation CCS-VRFC.

Concrètement, l’offre s’adresse aux utilisateurs d’un système Transtec PROVIGO 550 Business ou d’une solution de stockage comparable d’autres fabricants. L’entreprise précise que la mise à niveau s’applique aux systèmes de tous les fabricants sur la base des modèles Xyratex OEM F5402, F5412 et F6412. Rappelons que le PROVIGO 550 Business est une solution de sauvegarde en système RAID Fiber Channel 4 Gbit/Serial Attached SCSI supportant jusqu’à 60 disques durs SAS/SATA. Il restera donc aux clients intéressés par l’opération de mise à niveau de démontrer l’équivalence de leur solution avec celle du fournisseur IT.

Deux schémas de reprise sont proposés: un bon à valoir de 2.000 euros sera proposé au client qui échange leur système actuel contre les offres citées plus haut. Mais l’équipement avec disques durs Transtec et la conclusion d’un contrat d’assistance du fournisseur sont obligatoires. L’entreprise pousse l’attractivité un peu plus loin en direction des prospects dont le contrat de maintenance court toujours. Dans ce cas, Transtec se propose de le reprendre contre un à valoir de 3.000 euros. Dans ce cas, les disques durs peuvent être conservés.

« Par cette action, la société Transtec offre à tous les clients la possibilité de mettre leur environnement de stockage au niveau actuel de la technique. Et ce, à un prix bien inférieur aux coûts d’une prolongation de contrat de service. Même les clients étrangers à transtec ou les clients ne possédant pas de contrat actuel de maintenance peuvent profiter de cette offre », précise Vincent Pfleger, Country ManagerFrance.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur