Tremblements de terre : 10.000 domaines chinois perdus

Régulations

Le tremblement de terre survenu, entre les fêtes, au large de Taïwan aurait
provoqué la perte, par des serveurs chinois, de noms de domaine. Victimes
collatérales?

Les deux tremblements de terre de forte intensité au large de Taiwan qui ont fait trembler l’Internet asiatique le 26 décembre dernier n’en finissent plus de faire des dégâts ‘collatéraux’.

Rappelons qu’ils ont sérieusement endommagé plusieurs câbles sous-marins, éjecté de la Toile des millions d’internautes, et semé le chaos au sein des entreprises dans toute l’Asie.

Le China International Network Information Center vient de révéler que les interruptions occasionnées par les tremblements de terre ont fait encore d’autres victimes? Environ 10.000 noms de domaines auraient ainsi été perdus !

En fait, ces pertes sont liées aux internautes chinois qui ont échoué lors de l’enregistrement d’une nouvelle adresse web, ou encore lors de la mise à jour ou du ré-enregistrement d’un nom de domaine arrivé à expiration.

Les serveurs ne sont certes pas responsables de ces pertes de noms de domaine, les internautes à l’inverse devront assumer ce qui est considéré comme un retard ou une absence d’intervention. La perte d’un nom de domaine peut parfois être dramatique pour une entreprise !

Et l’agence chinoise d’évoquer, étonnamment pour un pays communiste, l”action de Dieu‘ pour qualifier les pertes. Mais brûler de l’encens ou prier dans un temple ne ramènera pas les adresses perdues?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur