Trend Micro ajoute le chiffrement à son offre de protection des données

Sécurité

Le chiffrement des terminaux était la dernière corde qui manquait à Trend Micro. Une carence maintenant comblée via l’acquisition de Mobile Armor.

Mobile Armor vient de tomber dans l’escarcelle de Trend Micro, un acteur spécialisé dans les solutions de sécurité, qui ne disposait jusqu’alors pas d’outils avancés de chiffrement des données. « C’est la brique qui nous manquait. Chiffrer les données au niveau du device permet d’assurer une protection solide en cas de vol », explique Laurent Gondicart, directeur EMEA business development au sein de la compagnie.

« Trend Micro se positionne sur le marché de la protection du contenu. Les rachats d’Humyo et de Mobile Armor ont donc un sens dans ce contexte. » Que deviendront les produits de chiffrement des fichiers, disques et périphériques de stockage de l’éditeur ? « Nous conserverons le portfolio de logiciels de Mobile Armor. Nous allons toutefois assurer la localisation de ces produits dans de multiples langues, y compris le français. »

La compagnie entend bien se différencier des solutions gratuites de par son offre : « Nous sommes un éditeur reconnu, qui apporte un support, des garanties, une capacité à faire évoluer ses produits, une gestion centralisée des logiciels… La philosophie de Trend Micro est de rendre accessibles les technologies de sécurité. »

Laurent Gondicart nous dévoile également que les technologies de Mobile Armor seront intégrées au sein des gammes de produits actuelles de Trend Micro, comme les solutions d’entreprise ou le service de stockage en ligne SafeSync.

Si l’accord définitif d’acquisition de Mobile Armor a été signé, la vente ne sera effective que le 31 décembre 2010… pour un montant encore inconnu.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur