Trend Micro : un bug à 8 millions de dollars

Cloud

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un virus qui coûte cher, mais son antidote. Le 23 avril dernier l’éditeur de solutions antivirus publiait une mise à jour défectueuse qui paralysa 228.000 clients sous Microsoft Windows XP SP2. Pour Trend, la facture de l’incident est salée!

La mise à jour incriminée n’a été disponible que pendant 90 minutes à travers le site de l’éditeur, mais cela a suffi pour causer le désordre dans les machines de 28.300 clients grand public et 700 entreprises situées majoritairement au Japon. Quelques clients Américains et Européens furent touchés.

Cette mise à jour de bases de signatures de virus concernait plusieurs produits Trend Micro dont l’antivirus PC-Cillin. Une fois déployée sur le poste équipé du système d’exploitation Windows XP, l’update défectueuse poussait le logiciel antivirus, malgré lui, à consommer toutes les ressources systèmes rendant l’utilisation de l’ordinateur impossible. Récemment, l’éditeur publiait ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2005. Ceux-ci s’élèvent à 31 millions de dollars, soit 16,7% de moins que leur bilan prévisionnel. Ce ‘gap’ de 8 millions de dollars représente la conséquence directe des dédommagements que Trend Micro a promis à ses clients, incluant le coût marketing pour redorer l’image de la société. Questionné à ce sujet par notre confrère Zdnet, Trend Micro n’a pas été en mesure de d’indiquer où en étaient ces compensations. Aurélien Cabezon pour Vulnerabilite.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur