TRIBUNE : Apple va-t-il mettre de l'Intel sur l'iPhone ?

Régulations

Le processeur mobile Silverthorne d’Intel est certainement encore trop gourmand pour la firme à la pomme

La question qui soulève la communauté Apple actuellement porte sur l’adoption de la technologie Silverthorne d’Intel. Cette future ligne de processeurs est dédiée au concept des MID (Mobile Internet Device), la prochaine génération des ordinateurs de poches connectés.

Avec sa consommation inférieure à 1 watt, Silverthorne s’annonce comme le digne successeur du processeur Pentium M, dédié à des appareils à la recherche d’autonomie. Par comparaison, un processeur Intel Core 2 Duo optimisé pour les ordinateurs portables consomme 35 watts !

Le processeur Silverthorne pourrait prendre place dans le futur ordinateur tablette d’Apple, et permettre au constructeur de trouver enfin le succès avec un appareil héritier du regretté (le concept, par l’appareil !) Newton. A moins que Steve Jobs ne prenne son temps et attende la sortie de l’Intel Moorestown, annoncé comme le concurrent du design ARM (qui équipe la majorité des téléphones mobiles), avec l’accès au milliwatt, mais pas avant 2009.

La question est plus délicate lorsqu’on évoque l’iPhone 2. Si l’on en croit Intel, et selon ce qu’affirment nos sources, la future mouture du téléphone baladeur d’Apple serait équipée d’un processeur Intel. Cette seconde version est attendue dans les mois prochains, elle pourrait donc logiquement être équipée du Silverthorne.

Sauf que cet argument ne tient pas la route face aux problématiques rencontrées par Apple sur son iPhone…

Tout d’abord, l’iPhone souffre d’un problème endémique : la durée de vie réduite de sa batterie. S’il est acquis que l’iPhone 2 sera plus performant sur ce plan, on voit difficilement comment Apple pourrait passer d’un processeur Samsung S3C6400 basé sur la technologie du cœur ARM1176 à 670 Mhz, et qui consomme 279 milliwatts, à une consommation minimale de 500 milliwatt, mais plus probable de 1 watt confirmée par Intel !

Ensuite, la version de Mac OS X, le système d’exploitation dérivé d’Unix d’Apple, développée pour l’iPhone et l’iPod Touch a été optimisé pour les instructions ARM.

Déjà développées sous la plate-forme Intel, les applications multimédia d’Apple profiteront de l’adoption des processeurs d’Intel prochaine génération sur les portables MID, UMPC, tablette (?) marqués de la pomme. On ne les imagine pas redéveloppés pour une plate-forme ARM.

Et c’est l’inverse qui s’inscrit dans la logique de l’iPhone…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur