Tribune : la BI Light, le décisionnel à portée des utilisateurs

Business IntelligenceLogiciels

La BI Agile démocratise les outils d’aide à la décision. Elle est économique, simple à intégrer dans le SI et complémentaire aux solutions de BI classique. Une tribune de Thibaut Chesné, Report One.

Cette tribune, signée Thibaut Chesné, directeur technique chez Report One, aborde le domaine des solutions décisionnelles “light”, faciles à déployer et à utiliser.

Au cœur des préoccupations des grandes entreprises, les outils de Business Intelligence (BI) dits « classiques » sont de première importance, leur principal atout consistant à modéliser et harmoniser les données et tableaux de bord groupe pour décider des grandes orientations stratégiques de l’entreprise. Cependant, au-delà des investissements très lourds que leur intégration nécessite, plusieurs problématiques persistent : comment soulager les DSI qui croulent sous les demandes ponctuelles d’extraction, de manipulation ou de mise à jour de données ? Comment gagner en autonomie au sein des différents services ? Etc.

Par ailleurs, si ces mêmes solutions de BI classique permettent à l’entreprise de gagner en visibilité et réactivité, elles restent encore trop élitistes face aux moyens plus réduits des PME (95 % des entreprises françaises), qui les délaissent en raison de leur complexité, de leur coût et de leur délai de mise en place.

C’est dans ce contexte que la BI Light, ou encore BI Agile, fait son apparition en répondant à un double besoin. Plus qu’un concept marketing destiné à trouver de nouveaux débouchés sur un marché dominé par les acteurs historiques, la BI Light est un outil structurant, qui permet :

– de répondre aux besoins en reporting ponctuels ou « jetables » des utilisateurs, et devenir un véritable outil de BI personnelle ;

– de se substituer aux solutions de BI classique pour répondre aux besoins en reporting et en décisionnel des PME.

BI Light vs BI Classique : des solutions complémentaires

En effet, pour les entreprises bénéficiant d’un outil de BI classique, les besoins en reporting ponctuels sont récurrents : du service commercial au contrôle de gestion, tous les acteurs de l’entreprise sollicitent quotidiennement la DSI pour des indicateurs chaque jour différent et souvent « jetables ».


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur