Tribune : La consolidation dans le big data est engagée

Big DataCloud

L’accélération technologique et l’absence de compétences sont telles que même lorsque les technologies ne sont pas finalisées, la consolidation démarre et les acquisitions vont s’enchainer.

Le marché est naissant et les technologies dispersées, quand elles ne sont pas en cours de maturation. Pourtant, nous l’évoquons régulièrement, le marché du big data est en pleine effervescence. Un phénomène exacerbé par l’intérêt porté aux approches analytiques, comme Hadoop.

Aux Etats-Unis, la barrière entre intérêt et mise en production semble être dépassée, alors qu’en Europe nous nous tenons encore en retrait, observateurs du mouvement. Cependant, il ne s’agit plus d’observer les offres et de prendre position pour telle ou telle distribution Hadoop, les acteurs du marché se lancent dans la phase d’acquisition.

Le big data nécessite d’acquérir des compétences

Les technologies de dernière génération, comme le big data analytique ou les plateformes de cloud comme OpenStack, affichent deux particularités :

  • D’abord de s’appuyer sur des solutions open source. C’est un domaine sur lequel les géants des IT éprouvent encore quelques difficultés à adhérer. Surtout lorsqu’il s’agit de recruter des compétences qui n’existent quasiment pas. C’est pour cela que ces nouveaux marchés présentent de véritables opportunités pour des petits acteurs, voire des start-up comme nous venons de l’évoquer, de se faire une place au soleil, et pourquoi pas de trouver acquéreur.
  • Ajoutons pour le domaine du big data analytique, que les compétences recherchées vont bien au delà de l’ingénierie du système d’information. Le développement des algorithmes qui vont apporter les services attendus par les entreprises passe par l’acquisition de compétences statistiques qui sont très éloignées des IT. Ce qui ne peut qu’accélérer la consolidation par l’acquisition des start-up qui possèdent ces compétences.

Deux exemples récents

  • Seconde acquisition dans le big data pour CSC

Le géant CSC – spécialisé dans le conseil, l’intégration de solutions et de systèmes d’information, et l’externalisation (plus de 90 000 employés) – vient d’annoncer l’acquisition de Infochimps, une société texane qui fournit un PaaS (Plateform as a Service) de Big Data et d’analytique à destination des entreprises.

Infochips a été créée par des data scientists, ainsi que des experts en cloud computing et en open source. L’objectif est de permettre aux clients de CSC de provisionner leur propre plateforme analytique, et ainsi de leur proposer de nouveaux services d’industrialisation de la prise de décision.

C’est la seconde acquisition de CSC dans le big data, après 42Six Solutions, une société acquise en octobre 2012 et spécialisée dans le développement de solutions avancées pour le traitement du bid gata et des analytiques ayant pour client l’U.S. Government Intelligence Community et le Department of Defense (DoD) américains.

  • Acquisition de Causata par NICE Systems

Fournisseur de technologies analytiques, en particulier la suite SmartCenter, NICE a fait l’acquisition de Causata et de ses technologies de big data analytique en temps réel basées sur Hadoop. C’est une acquisition qui interpelle car NICE est un spécialiste des algorithmes d’analyse…

La technologie de Causata sera intégrée à la plateforme Customer Engagement Analytics de NICE à laquelle elle permettra l’analyse multicannal dynamique et en temps réel des profiles des clients, la convergences de canaux comme le web et le mobile, l’analyses de contextes d’interaction complets, et l’amélioration de la prise de décision.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur