TRIBUNE : Opteron triple-core, le processeur atteint d’une maladie cardiaque

Régulations

Le fondeur nous refait le coup du recyclage des composants comme outil
marketing…

Qu’est-ce qu’un processeur triple coeur ? C’est un quatre coeur qui marche sur trois pattes !

Cette histoire, tous les fabricants de composants nous l’ont déjà sortie, de la performance non atteinte aux fonctionnalités annoncée mais qui ne s’activent pas, ces ‘petits’ dysfonctionnements permettent parfois de combler un vide dans une gamme, ou encore de proposer des produits d’entrée de gamme.

Et on imagine AMD face à ses stocks de processeurs Barcelona Quad-Core Opteron défectueux – car c’est très complexe à fabriquer, un processeur, et ça ne marche pas à tous les coups ! – s’interrogeant sur ce qu’il va bien pouvoir en faire.

Des quad-core avec un coeur boiteux ? Pourquoi ne pas en faire un ‘Triple-Core’ ?

Certes la critique est facile, nous en conviendrons. En revanche, dans la situation d’AMD, la méthode est astucieuse.

Tout d’abord elle permet très certainement au fondeur de recycler ses canards boiteux. Quand on ne dispose pas de la puissance industrielle d’un IBM ou d’un Intel, c’est toujours ça de pris…

Ensuite, c’est un moyen astucieux de construire une gamme facilement compréhensible par le consommateur – Opteron et bientôt Phenom X1, X2, X3 et X4 pour 1, 2, 3 ou 4 coeurs – loin de la complexité de l’offre du géant Intel.

Enfin, c’est un argument marketing de poids pour repartir à la conquête du ‘desktop’, le poste de bureau, avec un processeur moins cher qu’un ‘quad’ mais plus puissant qu’un ‘dual’ !

Attention cependant, la tentation pourrait être grande de nous faire prendre des vessies pour des lanternes…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur