Trimestre jackpot pour Intel

CloudSmartphonesTablettes

Grâce aux datacenters et aux serveurs, le numéro un des microprocesseurs bat encore son record en CA. Et ce, malgré le ralentissement des ventes de PC.

Les géants traditionnels de l’informatique se portent bien. Après IBM, EMC et Apple, Intel montre à son tour sa satisfaction. Le leader mondial du processeur se félicite d’afficher « un chiffre d’affaires record pour le cinquième trimestre consécutif.»

Avec 13 milliards de dollars de revenus pour ce second trimestre, le fondeur une enregistre une hausse de 21 % d’une année sur l’autre.
Et si le bénéfice net (GAAP) n’augmente que de 2 %, il atteint tout de même 3 milliards de dollars. Excusez du peu.

Les datacenters à la rescousse
Intel attribue ces excellentes performances à la demande croissante en serveurs et en équipements/renouvellement des datacenters.
Et le CEO Paul Otellini souligne également la forte demande en provenance des pays émergents.
En effet, le ralentissement du marché des PC est à peine compensé par la demande en ordinateurs portables. Et Intel représente encore bien peu -ou rien- sur les segments prometteurs des tablettes et des smartphones.

Et ce n’est pas fini !
Dans l’élan de ces bonnes performances sur plusieurs trimestres, Intel en profite pour revoir ses objectifs du prochain trimestre à la hausse. Le fondeur déplace la barre de 15,5 à 14,5 milliards de dollars.


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur