Trimestriels : France Télécom dépasse ses objectifs, Sony plombé par ses batteries, et les autres

Cloud

Les publications de résultats trimestriels continuent, avec l’arrivée des
entreprises françaises et des résultats plutôt positifs

Gemalto ? Gemplus

Né de la fusion de Gemplus et d’Axalto, le numéro un mondial de la carte à puce Gemalto affiche pour le troisième trimestre un recul de -10 % de son chiffre d’affaires, à 390 millions d’euros. Cette baisse est principalement imputable à la guerre des prix sur le marché des cartes pour téléphones mobiles.

Le processus d’intégration de Gemplus dans Gemalto, qui possède 94,56 % de son capital, suit son cours. La chute des prix sur le secteur de la téléphonie mobile a entraîné une baisse de -11,5 % du chiffre d’affaires de Gemplus, à 219,3 millions d’euros, et une perte de 8 millions.

France Télécom

Le chiffre d’affaires de l’opérateur historique a progressé de 8,9 % au cours du troisième trimestre, à 13,1 milliards d’euros. La bonne nouvelle provient de la marge brute qui progresse de 35%.

France Télécom précise que la progression de son C.A. et de sa MBO tient en grande partie à l’acquisition de l’opérateur mobile espagnol Amena. A base comparable, le C.A. ressort en hausse de 1,2% et la MBO en recul de 3,5%.

Le chiffre d’affaires du pôle des communications personnelles (téléphonie mobile) progresse de 20,4% à 7.146 millions d’euros au trimestre, avec un recul de 0,1% au Royaume-Uni et un bond de 22,7% en Pologne.

France Télécom revendique 92,6 millions de clients mobiles, soit une hausse de 15,4% sur un an à base comparable, dont 22,5 millions en France. Au sein du total mondial, l’opérateur compte 3,9 millions de clients haut débit mobile, dont 2,5 millions en France.

Le C.A. des communications résidentielles (fixe et internet) ressort en hausse de 0,2% à 5.620 millions, avec une baisse de 0,3% pour les services grand public en France où le nombre de lignes téléphoniques a reculé de 4,1% en un an. Le dégroupage total fait fuir les abonnés fixe de l’opératetur.

Il comptait 5,5 millions de clients ADSL grand public en France fin septembre (+38,5% sur un an), lui conférant une part de marché de 50,3% en hausse de 0,1 point. Le total pour l’ensemble de l’Europe progresse à neuf millions contre 6,6 millions il y a un an.

Le C.A. de la division entreprises recule de son côté de 1,4% à 1.852 millions.

Capgemini

La SSII affiche une progression de son chiffre d’affaires au troisième trimestre de 12,4 % à 1,881 milliard d’euros.

Parallèlement, elle a annoncé l’acquisition de la société indienne Kanbay, pour 1,25 milliard de dollars.

Ilog

La SSII a enregistré une progression de 16,6 % de son chiffre d’affaires pour son premier trimestre fiscal, à 35,8 millions de dollars, et un bénéfice par action de 7 cents. Pour l’exercice 2006/2007, elle confirme son objectif de croissance de 10 %.

Neurones

SSII spécialisée dans l’intégration et l’infogérence, le chiffre d’affaires de Neurones au troisième trimestre a progressé de 21,9 % à 31,4 millions d’euros. Elle confirme ses objectifs pour l’exercice.

Dassault Systèmes

Soutenu par l’acquisition de SolidWorks, le spécialiste mondial de la CFAO et du cycle de vie des produits a publié des résultats trimestriels supérieurs aux attentes. En particulier un BPA (bénéfice par action) en progression de 25 % à 40 cents. Le groupe a révisé ses objectifs à la hausse.

Hynix Semiconductor

Le groupe coréen spécialiste des mémoires DRAM affiche la bonne santé de ce secteur avec une progression de son chiffre d’affaires de 22 % à 13820 milliards de wons, au dessus des attentes. Son bénéfice net accuse en revanche un repli, certes attendu mais supérieur aux attentes, de -25 % à 383,8 milliards de wons.

C’est dans les investissements du groupe qu’il faut voir la source du recul de son résultat net, en particulier sa coentreprise en chine avec STMico. Le coréen reste cependant optimiste, il table sur la fin de la chute des prix des mémoires NAND et sur la stabilité des prix des DRAM.

Sony

Le coût du rappel des batteries (51 milliards de yens) a pesé sur les résultats de Sony, qui sans surprise affiche au troisième trimestre une perte de 20,83 milliards de yens, en ligne avec ses objectifs révisés. Pour l’exercice en cours, Sony confirme sa prévision de résultat, qui reste cependant inférieure au consensus.

Business Objects

Le chiffre d’affaire du leader mondial de la BI (business intelligence) affiche au troisième trimestre une progression de 19 % à 310 millions de dollars, dont une hausse de 9 % des licences à 132 millions. Le résultat net du groupe progresse de 37 % à 41 cents, et BO confirme ses objectifs en hausse pour le trimestre en cours.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur