Trimestriels : Gemalto, Infogrames, Kodak,Time Warner…

Régulations

La vague des résultats trimestriels ou annuels continue de déferler: des
médias, des jeux vidéo, de la photo, des cartes à puces, des PC chinois et des
japonais…

Time Warner

Le géant des médias a publié des résultats trimestriels en hausse, de 8 % à 12,47 milliards de dollars pour le chiffre d’affaires, et 35 % pour le bénéfice net à 1,75 milliard pour un BPA de 22 cents conforme aux attentes.

Des résultats en ligne mais sans saveur particulière, le titre a été sanctionné à Wall Street.

Infogrames

Le chiffre d’affaires du groupe de jeu vidéo sur les neuf derniers mois de 2006 accuse un net repli de -24 % à 221,9 millions de d’euros. L’activité de l’éditeur subit inévitablement le retour de la cession de ses studiosParadigm, Reflections/Driver, Shiny et Melbourne House qui a pesé sur ses revenus, particulièrement aux Etats-Unis.

Eastman Kodak

Si la migration de l’argentique vers le numérique s’effectue dans la douleur pour Kodak, les résultats trimestriels sont cependant encourageants. Certes le chiffre d’affaires recule de -9 % à 3,82 milliards de dollars, en revanche le bénéfice net est enfin au rendez-vous, à 16 millions de dollars ou un BPA de 59 cents, nettement au dessus des 55 cents attendus et de la perte de 46 millions enregistrée un an auparavant.

Gemalto

Le numéro un mondial des cartes à puces affiche une stabilité dans ses revenus, avec un chiffre d’affaires 2006 à 1,698 milliard d’euros proche de celui du précédant exercice, tandis que les ventes au quatrième trimestre ont reculé de -2 % à 272,8 millions.

Par activité, Identité & Sécurité affiche au trimestre une plus forte croissance, 23% à 54,5 millions d’euros, que Transactions Sécurisées, 12% à 107,2 millions d’euros. En revanche, Téléphonie Mobile a reculé de -9 % à 272,8 millions.

Lenovo

Les résultats trimestriels du chinois, troisième fabricant mondial de PC, sont en hausse, affichant même un record depuis le rachat de l’activité PC d’IBM en 2005. Si le chiffre d’affaires est resté stable, à 3,997 milliards de dollars, le bénéfice net a progressé de 23 % à 57,7 millions.

Plus inquiétant, en revanche, le recul des ventes de la marque aux Etats-Unis et au Japon pourrait faire reculer ses parts de marché !

Fujitsu

Le recul des ventes de matériel informatique avec la chute des prix des disques durs et les puces, ont pesé sur les résultats trimestriels du japonais, avec un bénéfice net en repli de -43,5 %, ce qui ne l’a pas empêché de maintenir son objectif sur l’exercice.

Fujitsu compte sur l’effet Windows Vista pour relancer ses ventes dans les semaines à venir. Il pourrait aussi réduire son plan d’investissement sur le prochain exercice?

Matsushita

La hausse des ventes de téléviseurs à écran plasma est venue à point pour relayer la croissance du numéro un mondial de l’électronique grand public. Le chiffre d’affaires a progressé de 1,6 % à 2.440 milliards de yens (environ 16 milliards d’euros), et son bénéfice net a bondi de 60 % à 78,67 milliards de yens.

Le groupe maison mère de Panasonic en a profité pour revoir ses objectifs annuels à la hausse.

Konika Minolta

La fabrication des écrans plats a-t-elle atteint un plancher ? C’est ce que laisse à penser le japonais qui justifie la chute inattendue de son bénéfice opérationnel trimestriel, -9,6 % à 54,1 milliards de yens, par la chute des commandes de composants.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur