Trimestriels : IBM confirme, Yahoo déçoit, LG plombé

Cloud

Bénéfice en hausse pour IBM, en baisse pour Yahoo

IBM Le géant mondial des services informatiques IBM récolte les fruits de sa restructuration, dont les faits marquants ont été la cession de sa division PC ? déficitaire ? au chinois Lenovo, et la suppression de 16.000 d’emplois. Logiquement, le chiffre d’affaires trimestriel du groupe a reculé de 1,7 % à 21,9 milliards de dollars, pile dans les prévisions des analystes. En revanche, le bénéfice net a progressé de 10 % à 2,02 milliards de dollars, soit un BPA (bénéfice par action) de 1,30 dollar, légèrement au dessus des attentes. Recentré sur ses activités les plus rentables, services et conseil, Big Blue a aussi profité de la vente de processeurs Cell, dérivé du PowerPC, à Sony, qui équipera la future console de jeux PS3. Yahoo C’est la déception du côté du portail Internet ! Même si son chiffre d’affaires trimestriel a progressé de 28 % à 1,12 milliard de dollars, il s’affiche légèrement inférieur au consensus. Quant au bénéfice net, il chute de 754 millions de dollars un an plus tôt ? un résultat exceptionnel lié à la vente des actions Google détenues par le groupe – à 164 millions ou 11 cents par action, juste dans les prévisions des analystes. Mais le principal reproche qui sera fait à Yahoo portera sur ses prévisions pour la fin de l’exercice, jugées peu ambitieuses. Ainsi pour le trimestre en cours Yahoo dit s’attendre à un chiffre d’affaires hors acquisition de trafic (la rétribution de l’affichage des liens sponsorisé) dans une fourchette de 1,115 à 1,225 milliard de dollars, trop centré sur le consensus des analystes. Par ailleurs, le groupe a annoncé le retard du lancement commercial de ‘Project Panama’, la nouvelle plate-forme de recherche du groupe américain. Terry Semel, le directeur général du groupe, a annoncé hier soir au cours d’une conférence téléphonique que le lancement commercial du projet n’interviendrait pas avant le 4ème trimestre, et non plus dans le courant du 3ème trimestre comme prévu jusqu’ici. LG Le groupe annonce une perte nette surprise de 9,7 milliards de wons (8,1 millions d’euros) au deuxième trimestre (contre un bénéfice de 150,6 milliards de wons il y a un an). LG a subi un déficit très important dans les écrans plats et une performance médiocre dans les combinés téléphoniques. Au total, le chiffre d’affaires s’est élevé à 5.800 milliards de wons contre 5.600 au deuxième trimestre 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur