Trimestriels : Yahoo, Atos… les inquiétudes demeurent

Cloud

La saison des publications de résultats trimestriels et semestriels est encore loin d’être terminée. En ce début de semaine, si la moyenne confirme les craintes et déceptions, quelques valeurs ont cependant su tirer profit du marché

Soitec La bonne surprise est venue après clôture de Paris, le chiffre d’affaires du spécialiste du SoI (Silicon on Insulator – silicium sur isolant), consolidé à 85,7 millions d’euros, a progresser de 67 % par rapport au premier trimestre de son exercice 2005/2006. C’est un nouveau record pour la société, qui tire profit de la progression de 109,6 % des ventes de ‘wafer‘ (plaques) en 300 mm, tandis que les autres plaques, en particulier le 200 mm, progressent, mais beaucoup plus lentement de 17,7 %. Le groupe a confirmé son engagement à progresser plus rapidement que le marché et à réaliser un chiffre d’affaires annuel de 400 millions d’euros. Atos Origin La SSII internationale a revu à la baisse ses prévisions de croissance, ramenées à 3 % pour l’exercice. Le chiffre d’affaires du groupe au premier semestre accuse un léger repli d’une année sur l’autre, de -1,1 % à 2.696 millions d’euros. Cette baisse provient en grande partir de recul de l’activité du groupe en Grande-Bretagne, avec le report de la signature de plusieurs contrats, certains d’entre eux étant même repoussés à 2007. La progression de 6 % des activités d’Atos Origin dans le reste du monde n’a pas suffi à compenser le repli du marché britannique, et la marge opérationnelle du semestre, légèrement au dessus des 5 %, sera cependant inférieure à l’objectif. Yahoo Le géant déçoit également avec une baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre et des perspectives décevantes pour le reste de l’exercice. Le bénéfice net chute à 164 millions de dollars, soit 11 cents par action après dilution, contre 754,7 millions de dollars (51 cents) un an plus tôt. Le chiffre d’affaires du groupe a néanmoins progressé de 28% à 1,12 milliard de dollars. Yahoo anticipe un chiffre d’affaires hors coûts d’acquisition du trafic compris entre 1,115 et 1,225 milliard de dollars au troisième trimestre, soit 4,6-4,850 milliards pour l’exercice. Les analystes prévoyaient un chiffre d’affaires de 1,192 milliard pour le troisième trimestre et de 4,775 milliards pour l’exercice. IBM La bonne surprise vient de IBM qui après s’être débarassé de ses PC et d’un bon paquet de salariés, annonce une hausse de son bénéfice trimestriel. Il s’établit à 2,02 milliards de dollars, soit 1,30 dollar par action, au deuxième trimestre contre 1,83 milliard (1,12 dollar) un an plus tôt. Le chiffre d’affaires a baissé de 1,7% à 21,9 milliards de dollars, mais le comparatif de 22,3 milliards de la période correspondante de l’an passé comprenait un gain de 557 millions de dollars tiré de la cession du pôle de PC à Lenovo Group en mai 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur