Troisième trimestre IBM : 26,2 milliards, +8%.

Logiciels

Bons résultats pour IBM, qui a engrangé 3,8 milliards de dollars de bénéfices sur le dernier trimestre. Grâce aux services, mais aussi au logiciel.

La valse des résultats trimestriels redémarre cette semaine.
Hier
, SAP présentait des chiffres très flatteurs. C’est aujourd’hui au tour de Big Blue de publier ses comptes.

3,8 milliards de bénéfices

Le chiffre d’affaires d’IBM pour le troisième trimestre atteint 26,2 milliards de dollars, soit une hausse de 8 % par rapport au même trimestre de l’année précédente. Le bénéfice est de 3,8 milliards de dollars (+7 %), soit 3,19 dollars par action (+13 %). Enfin, la marge se fixe à 46,5 % (+1,2 point). Du solide pour la firme d’Armonk, en ligne avec les attentes du marché.
En terme de zones géographiques, le top trois du chiffre d’affaires reste classique : États-Unis (10,9 milliards de dollars), EMEA (8 milliards de dollars) et Asie-Pacifique (6,5 milliards de dollars). Notez que l’activité dans les pays en voie de développement connait une hausse de +19 %.

Un ‘core market’ solide

Le gros des troupes est assuré par la branche services, qui constitue 15,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires (+8 %). Les logiciels, à 5,8 milliards de dollars (+13 %), affichent une excellente santé.
L’activité hardware reste en retrait, avec une progression de seulement 4 % depuis l’an dernier (4,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires). Notez toutefois qu’au sein de cette branche, les machines Power progressent de 15 %, mettant ainsi en valeur les technologies de la firme.
Les autres activités de la société conservent un caractère secondaire, mais grimpent très rapidement : +19 % pour l’analytique, +50 % pour la branche Smart Planet et +100 % pour l’activité cloud.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur