Trop chères les cigarettes? Et la filière Internet?

Régulations

A New-York, les achats de blondes sur Internet explosent. Au point que les autorités de l’Etat interdisent cette pratique

A New-York, il faut être riche pour “en griller une”. En moyenne, un paquet coûte la bagatelle de 7 dollars, soit environ 6 euros. L’Etat applique à la lettre des augmentations massives de prix afin de dissuader les gens de fumer. Mais une telle politique a son revers.

Il y a bien sûr le marché noir, avec des vendeurs à la sauvette. Mais nouveauté, il y a aussi Internet. Sur les sites comme www.dirtycheapcig.com, le prix d’un paquet atteint à peine 3,11 dollars. On peut imaginer l’effet de ce site auprès des jeunes. 895 millions de dollars de fuites Mais ce succès n’est pas du goût de tous et notamment des responsables des rentrées fiscales à New-York. Selon des chiffres cités par l’organisation FACT (=Association pour l’application honnête des taxes sur les cigarettes), l’Etat de New York aurait perdu, en 2002, 895 millions de dollars en raison des commandes de cigarettes sur Internet. Comme partout, les taxes représentent plus de 50% du prix d’un paquet. Du coup, les autorités de l’Etat ont décidé d’interdire l’achat de cigarettes sur le Web. Mais cette mesure sera difficilement applicable. Beaucoup moins que l’interdiction de fumer dans les bars et les discothèques en vigueur depuis deux mois…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur